Partagez | 
 

 [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine des Glaces
Gott weiss ich will kein Engel sein

avatar


MESSAGES : 14151
POINTS : 451
AVATAR : Eva Green
CRÉDIT(S) : Fatal†Error
TAG LINE : « Having a vagina doesn't stop me from believing that my balls are bigger than yours. »
PROFESSION : Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe - Propriétaire par héritage du Fight Club


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 35 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: CRIMINEL
MessageSujet: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 22:34



Identity Card


Feat "Eva GREEN"

(c) Fatal†Error


    Nom ; Malkovski
    Prénom(s) ; Anja Stasya
    Surnom(s) ; La Reine des Glaces. Ce surnom a une double signification. La première, et la plus évidente, se réfère à son origine russe et à son caractère autoritaire et implacable. La deuxième, un peu plus grivoise et trouvée par un client doté d'un certain sens de l'humour, fait référence aux "glaces" que peuvent sucer ses employées, et dont elle serait la reine... Il arrive que ses filles, uniquement entre elles et à l'abri d'oreilles indiscrètes, la surnomment la Matrone.
    Âge ; 31 ans
    Nationalité ; Russe
    Groupe ; Hors-la-Loi
    Statut et activité dans la vie ; Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe
    Orientation sexuelle ; Dépend de son humeur...


Once upon a time...


Une chanson pour commencer cette présentation ? ;




Don't be aroused by my confession
Unless you don't give a good goddamn about redemption, I know
Christ is comin' and so am I
You would too if this sexy devil caught your eye

She'll suck you dry
But still you'll cry, to be back in her bosom
To do it again
She'll make you weep
And moan and cry, to be back in her bosom
To do it again

(Pray) 'Til I go blind
(Pray) 'Cause nobody ever survives
Prayin' to stay in her arms just until I can die a little longer
Saviors and saints, devils and heathens alike
She'll eat you alive

Jesus is risen, it's no surprise
Even he would martyr his mama to ride to hell between those thighs
The pressure is building, at the base of my spine
If I gotta sin to see her again then I'm gonna lie, lie, lie

She'll make you cry
I'll sell my soul, to be back in your bosom
Gladly now please suck me dry
And still you'll cry to be back in her bosom
To do it again

(Pray) 'Til I go blind
(Pray) 'Cause nobody ever survives
Prayin' to stay in her arms just until I can die a little longer
Saviors and saints, devils and heathens alike
She'll eat you alive

My pulse has been rising, my temples are pounding
The pressure is so overwhelming and building
So steady they're fretting I'm ready to blow
What is she, what is she, what is she waiting for?

(Pray) Pray til I go blind
(Pray) Pray cause no one ever survives
Prayin' to stay in her arms just to die longer
Saviors and saints, devils and heathens alike
She'll eat you alive


Histoire ;

    « Vous êtes sûre qu'il n'est pas possible de louer vos services plutôt que ceux de vos filles ? »

Les iris de la jolie russe se fixèrent dans ceux de son client et il sentit sa nuque se raidir et ses poils se hérisser aussi vivement que si un vent sibérique venait de s'engouffrer dans la pièce. Ses grands yeux gris aux nuances vertes le glaçaient littéralement. Et il devait bien avouer que cela l'excitait un tantinet d'être cloué sur place par un simple regard. Anja quant à elle n'était pas émoustillée le moins du monde par cet imbécile qui lui faisait du rentre-dedans. S'il voulait vraiment la mettre dans son lit, elle doutait que la comparer à ses "employées" soit la manière la plus efficace d'y parvenir... Il n'était pas le premier à être déstabilisé par sa beauté et son arrogance, là où son travail était habituellement réservé à la gente masculine. Elles étaient rares les femmes qui gagnaient leur vie à vendre le corps de leurs pareilles... Anja faisait partie de celles-là et n'en avait aucune honte. Car, loin d'être une simple proxénète, elle voyait plus loin, voyait plus grand. Les femmes qu'elle engageait pouvaient paraître rabaissées mais elles ne l'étaient définitivement pas. Être une fille Malkovski était bien plus que d'être une simple pute, pardonnez l'expression. Voilà comment Anja l'expliquait à ses filles, lorsqu'elles n'étaient qu'entre membres du sexe féminin - les hommes n'auraient pas supporté cet atroce vérité :


    « Vous n'êtes pas de simples prostituées, les filles. Vous les laissez peut-être disposer de votre corps contre de l'argent, mais pendant que vous leur permettez cet accès, c'est vers leur âme toute entière que vous vous faîtes un chemin. Un homme dès qu'il est en présence de jolies filles ne réfléchit qu'avec sa queue. Et si vous savez la manier correctement, vous pourrez lui faire faire ce que vous voudrez... Lui faire dire tous ses petits secrets aussi. Au final, ils paieront pour vous donner tous les renseignements que vous désirez sur eux. En contrepartie, vous devrez juste leur donner un peu de plaisir et le faire de manière à ce qu'ils veuillent revenir vous murmurer leurs petits péchés. Mesdemoiselles, vous êtes les confesseurs des temps modernes... »

Peut-être qu'Anja croyait vraiment ce qu'elle leur racontait, voyant plus ses filles comme des agents secrets que comme des esclaves. Ou peut-être que ce n'était qu'un mensonge joliment enrobé ayant pour unique but de valoriser les filles et de leur faire croire qu'elles n'étaient pas là que pour ramener de l'argent et des informations confidentielles. Personne ne savait réellement ce que la Matrone pensait au fond. Et Anja s'amusait de ces mystères pour faire persister le doute et que les filles ne se sentent pas pousser des ailes qui les mèneraient loin de son commerce. Peut-être était-elle une vraie féministe convaincue du pouvoir des femmes sur les hommes, peut-être n'était-elle qu'une belle hypocrite. La vérité mêlait certainement un peu des deux...

En tout cas, face à ce client baratineur, c'était bel et bien un visage hypocrite qu'elle décidait de montrer. Le silence qui suivit la remarque censément séductrice de ce sexagénaire en costume trois pièce ne dura que quelques secondes mais fut particulièrement lourd de sous-entendus. S'il  avait pu y avoir des sous-titres à son regard, elle lui aurait certainement assuré que s'il insinuait une fois encore qu'elle était à vendre comme l'étaient ses filles, elle se ferait une joie de le priver de sa vieille nouille fripée. Il aurait très bien pu imaginer cette menace si les lèvres de la belle russe ne s'étaient pas étirées en un sourire exagérément doucereux. Elle souriait peut-être mais ses yeux restaient de glace. Le doute une fois encore, l'insultera, l'insultera pas ? Non bien sûr que non. A en juger par la qualité du tissu de son costume, Monsieur devait tremper dans des histoires louches pour pouvoir se payer pareil habillement. Et son flair lui disait que la Mafia rouge serait ravie de savoir quelles affaires permettaient à cet ancêtre de se payer une montre si brillante - par tous les Tsars, elle se demandait comment elle avait pu ne pas la remarquer avant ! - plutôt que de couler une retraire tranquille.


    « Vous verrez Mr Benkinsson que mes filles vous donneront largement envie de louer leurs services plutôt que les miens. Je vous montre notre catalogue ? »

Sourire professionnel tandis qu'elle se levait pour aller chercher l'épais portfolio qui contenait les portraits des filles de cette agence. Elle ne connaissait pas toutes les filles qu'elle employait, même si elle les avait au moins toutes rencontrées une fois avant de les embaucher. Au tout début, elle pouvait encore se permettre de discuter avec elles. Aujourd'hui, elle n'en avait plus le temps et avec les agences situées à l'autre bout du monde, tout se faisait par internet. Elle avait nommé dans chaque agence un bras droit en qui elle avait confiance, uniquement des femmes évidemment. Ce n'était d'ordinaire pas elle qui menait les entretiens avec les clients, sauf si, comme dans ce cas particulier, le client glissait un billet sous la table pour la voir expressément. Inutile de dire que le billet avait plutôt intérêt à être gros... Et en général, ces clients ne voulaient pas qu'une escorte et souhaitaient discuter de la partie moins légale de l'agence...


    « En fait, c'est un de mes amis qui m'a conseillé votre agence. Mr Gihlban, vous connaissez ? »
    « Mr Gihlban est un excellent client. »
    « Aussi je suppose que vous savez pour quelles raisons je viens exactement. »

Et comme elle se retournait, le catalogue en main, elle surprit le regard du vieil homme sur son postérieur. Quel vieux pervers... Incapable de tenir une discussion sans penser au sexe. Et plus ils vieillissaient, plus ils y pensaient ! Anja, bien que gardant le catalogue en main, le baissa et pencha légèrement la tête tout en fixant ce Mr Benkinsson. Elle ne formulerait pas en mot clair et précis qu'elle avait compris pour quoi il venait mais son regard l'encourageait à poursuivre sur le chemin qu'il venait d'emprunter. Son sourire hypocrite avait disparu et elle affichait un visage tout à fait attentif.


    « Je souhaiterais avoir quelques renseignements un peu particuliers. Quel est votre politique au sujet des pratiques un peu... inhabituelles ? »
    « ... Il faudrait que vous soyez plus précis Mr Benkinsson. Je ne peux pas vous répondre clairement si vous ne formulez pas clairement votre question. »
    « Tolérez-vous la violence ? »

Cette question, posée de cette manière, déstabilisa la Reine des Glaces même si elle n'en laissa évidemment rien paraître et resta totalement de marbre. Si elle tolérait la violence... ? En un flash, elle revit le poing de Stan qui s'abattait sur son visage. Ca avait été son premier coup. Ca n'avait malheureusement pas été le seul. Les autres avaient suivis. Elle aurait aimé se dire que les premiers avaient été les plus douloureux et que, trop occupé par la douleur ressentie, son cerveau n'avait pas prêté attention aux autres. Ce n'était pas le cas. Elle les avait tous ressentis. Chacun d'entre eux. Chaque fois qu'il levait la main sur elle, il menaçait son coeur d'une lame. Et chaque fois qu'il portait son coup, il mutilait ce même coeur. Elle l'aimait tellement à l'époque. Ils avaient beau être parfois en désaccord, leur amour avait toujours été fusionnel et sauvage. Et si elle était si autoritaire avec lui, c'est parce qu'elle pensait qu'il avait accepté ses défauts et qu'il l'aimait pour ce qu'elle était, dans son entièreté. Jamais elle n'aurait pensé qu'il oserait lever la main sur elle. Jamais elle n'aurait pensé qu'il répéterait le geste jusqu'à ce qu'elle finisse par s'écrouler sur le sol, inconsciente. Ce jour-là, il n'avait pas seulement mis à mal son orgueil de femme fière. Il avait tué leur futur et leur amour. Il avait commis le seul meurtre qu'elle ne pourrait jamais lui pardonner... Elle se souvenait encore, même si elle était complètement shootée aux antidouleurs, la chambre de l'hôpital. Elle ne savait même pas comment elle était arrivée là. Est-ce que c'était lui qui l'avait déposée ? Non, certainement pas. Il avait dû envoyer l'un des chiens de son Club. Elle se souvenait cette chambre et le médecin qui était venu la voir lorsqu'elle s'était réveillée. Elle se souvenait aussi qu'elle avait du mal à le regarder, ses yeux trop gonflés par les hématomes. Elle aurait préféré que Stan lui ait également arraché les oreilles plutôt que d'entendre les mots que le docteur avait prononcé.


    « Le bébé n'a pas survécu aux coups. Vous avez fait une fausse couche. Il y a eu des complications médicales et nous ne pensons pas que vous serez capable d'avoir à nouveau un enfant, les chances sont pratiquement nulles. Je suis désolé. »

Elle n'avait rien dit. Durant tout son séjour à l'hôpital, elle était restée silencieuse, n'avait pas décroché un mot, même aux infirmières. D'immenses lunettes de soleil pour cacher ses bleus, elle était allée voir un avocat dès sa sortie pour demander le divorce. Elle ne voulait plus avoir de lien avec lui, mais cela ne l'empêcherait pas de lui faire payer ce qu'il lui avait fait. Ce qu'il leur avait fait, même s'il n'avait pas conscience de la gravité de son geste puisqu'elle n'avait pas eu l’occasion de lui annoncer sa grossesse. Peu importe, elle le jurait devant Dieu, elle n'aurait de cesse de le poursuivre jusqu'à ce qu'elle ait décidé qu'il aurait souffert autant qu'elle. Elle n'aurait de cesse de le harceler tant qu'il n'aurait pas tout perdu. Elle deviendrait son pire cauchemar sur cette Terre, Satan lui-même passerait pour un enfant de chœur. Oh oui, Stan chéri, tu me le payeras... Et sa vengeance avait déjà commencé. Même si ce n'était qu'un début, la minuscule partie visible de l'iceberg, elle était fière de son coup. A coup sûr, mettre ses filles sur le coup pour que la mafia rouge l'empêche de quitter la Russie était une belle réussite. D'autant plus qu'il ne se doutait certainement pas que son ex-femme se cachait derrière tout cela. Elle n'avait d'ailleurs plus de nouvelles depuis un petit moment, elle ne savait pas s'ils le retenaient toujours en Russie ou s'il avait finalement réussi à s'échapper. Elle passerait un coup de fil dès que l'entretien serait terminé. L'entretien...

Le flash n'avait duré qu'une secondes, peut-être deux. Aussi éphémère et furtif qu'une pensée. Elle s'était remémorée une période sombre et l'idée de se venger la ramenait à la réalité, au moment présent. Cette raclure face à elle lui demandait si elle tolérait la violence. Si cela n'avait tenu qu'à elle, elle lui aurait fait bouffer ses parties génitales pour lui montrer à quel point elle tolérait la violence... Mais elle ne le pouvait pas. Pas dans le métier qu'elle exerçait. Les clients avaient souvent des demandes "inhabituelles" comme il disait. Après son divorce, elle avait convenu d'une nouvelle clause à son contrat avec la mafia russe. Elle ouvrait une nouvelle agence au Maghreb et infiltrait ces pays à condition que la mafia rouge lui accorde de retrouver tous les clients de ses filles qui iraient trop loin. Si elles étaient complètement défigurées ou mutilées, les clients ne voudraient pas d'elle et c'était des informations de perdues. C'était ainsi qu'elle l'avait exposé à ses parrains mafieux. Ils avaient accepté, d'autant plus que ce genre d'événements restaient assez rares. Ils étaient intervenus moins d'une demie-douzaine de fois pour refroidir un client. Une fois seulement, ils avaient refusé car l'homme était impliqué dans une affaire trop importante qu'ils suivaient. Elle leur avait fait promettre que dès que l'affaire serait terminée, ils s'occuperaient de lui. Et Anja savait se montrait persuasive lorsqu'elle voulait quelque chose... Elle vendait peut-être le corps de ses filles, mais au moins assurait-elle leur sécurité...


    « Nous tolérons le sado-masochisme. Quant au reste, nous le tolérons tant que les filles ne subissent pas de préjudices qui les empêcheraient de travailler. Dans le cas contraire... nous avons un service de sécurité très performant. »

Elle était restée courtoise mais elle n'avait pu empêcher le ton de sa voix d'être un peu plus sec et cassant, son accent russe ressortant un peu plus lorsqu'elle était contrariée. Dès lors, elle s'efforça d'écourter la rencontre. Elle répondit bien évidemment aux questions qu'il avait encore, lui montra quelques filles qui pourraient l'intéresser sur le catalogue et l'invita à prendre contact avec son assistante pour de plus amples détails sur les modalités des rencontres et les tarifs. Elle en avait assez de perdre son temps avec ce vieillard qui ne devait se sentir viril que lorsqu'il dominait et battait une femme... Elle avait d'autres chats à fouetter et l'un d'eux s'appeler Lebovski. Elle voulait appeler et avoir des nouvelles, savoir s'il était toujours en Russie ou non. Et s'il avait réussi à échapper à la mafia rouge, il faudrait qu'elle trouve de nouveaux filons pour lui pourrir la vie, tant qu'elle n'aurait pas l'occasion ultime de lui faire payer en tout cas. Elle n'avait peut-être pas les moyens de créer un Blackout mais elle était certaine que sa haine et sa soif de vengeance lui fourniraient l'inspiration qui serait nécessaire...

Wanna know more ?


La plus grande honte du personnage ;
Au fond d'elle, Anja s'en voudra toujours d'avoir été si prétentieuse et d'avoir cru que sa relation avec Stan pourrait tout supporter, y compris son alliance à la mafia russe. Même s'ils se disputaient, elle était tellement sûre de leur futur, plus encore avec le bébé qui allait arriver... Lorsqu'elle se regarde dans le miroir, ce qui lui fait détourner les yeux de son reflet est réellement d'avoir été assez confiante pour avoir cru en eux et en leur amour.

Définition de l'enfer pour le personnage ;
L'enfer, elle l'a déjà traversé et s'y trouve toujours. Son mari lui a ouvert la porte et l'a poussée à l'intérieur à l'aide de ses poings. Charmant accueil... Et comme si cela ne suffisait pas, un médecin en blouse blanche l'a enchaînée au fond de cet abîme en lui annonçant la mort de son bébé. Son enfer c'est sa vie. C'est tous les jours, lorsqu'elle se demande quelle femme et quelle mère elle aurait pu être.

Définition du paradis pour le personnage ;
Le paradis d'Anja ? C'est très simple. Elle sera au paradis lorsqu'elle sera parvenue à faire de la vie de Stan un enfer. Lorsque, gisant à l'agonie, elle se penchera sur lui. Et lorsque l'étincelle de compréhension s'allumera dans les yeux de son ex-mari, au moment précis où il comprendra que c'est elle qui est la responsable de sa chute, à cet instant seulement, elle connaîtra un bonheur encore jamais égalé.

Point faible du personnage ;
Son entêtement, son arrogance, sa trop grande confiance en elle. Anja est tellement sûre d'elle qu'il est possible qu'elle ne voit pas le danger arriver, songeant vaniteusement qu'il est impossible que cela ne l'atteigne elle. Cela lui est déjà arrivé, elle n'a pas su deviner la rage qui emporterait Stan suite à son alliance avec la mafia russe. Et il se pourrait bien que cela lui amène d'autres ennuis.

Point fort du personnage ;
Son charisme et son physique. L'un et l'autre sont des armes redoutables chez une femme. Chez Anja, ils ont décidé de s'allier pour faire d'elle une femme que l'on respecte et qui peut imposer le silence d'un simple regard. Grâce à eux, elle n'a aucun mal à asseoir son autorité ni à imposer ses décisions. Ils sont également un grand atout lorsqu'elle décide d'user de manipulation et de ruse, l'empêchant d'être complètement transparente quant à ses réelles pensées. Disons le clairement, lorsqu'Anja veut quelque chose elle l'obtient, et ils sont bien peu à lui résister.

Casier judiciaire ;
    OFFICIEUSEMENT -
    • Proxénétisme
    • Association de malfaiteurs
    • Complicité de meurtres
    • Participation aux crimes organisés


    OFFICIELLEMENT -
    • Insultes à agent
    • Blanchiment d'argent
    • Refus d'obtempérer
    • Grivèlerie
    • Pots de vin

Behind the screen...


Prénom ou pseudo ; Cha(rlotte) / Fatal†Error
Âge ; 23 ans
Où avez-vous connu le forum ; Ca doit bien faire 2 ans que je tourne autour du forum sans m'être inscrite pour diverses raisons lol
Connexion ; 3,5/7 pour RP - 7/7 pour flooder
Code du règlement ;
Spoiler:
 
Avez vous signé le règlement ; [X]OUI ; [] NON
Exemple de RP ;
Spoiler:
 
Célébrité sur l'avatar ; Eva Green
Multicompte(s) ; /
Un dernier truc à dire ? ; Bravo pour la longévité et le travail accompli sur le forum. Et hâte de jouer avec vous Smile




    She'll suck you dry... But still you'll cry, to be back in her bosom. To do it again. She'll make you weep... And moan and cry, to be back in her bosom. To do it again... Saviors and saints, devils and heathens alike... She'll eat you alive.


Dernière édition par Anja Malkovski le Dim 29 Sep - 13:51, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5603-terminee-anja-malkovski-you-re-gonna-wish-you-never-had-met-me#448670 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5612-anja-malkovski-as-cold-as-ice#449254 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5611-anja-malkovski-better-not-stand-in-my-way#449243 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6045-anja-malkovski-there-s-a-devil-laying-by-your-side#497519 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6037-agence-malkovski-pour
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 22:37

Officiellement bienvenue parmi nous Smile
Je valide ton code règlement dans la foulée et reste dispo pour d'autres MPs si besoin.
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 22:42

Bienvenue à toi, bonne chance pour ta fiche! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 22:45

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 23:13

Bienvenue :cabaret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 23:20

Fatal Error ... Je connais ce pseudo !
Si je te dis "Coupine Vampire" ça te parle ? xD
En tous cas bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Jeu 2 Fév - 23:32

Oh, une autre Charlotte ! Very Happy

Bienvenue chez nous mam'zelle et bonne chance pour cette fiche ! (très bon choix de PV, btw)
Revenir en haut Aller en bas
Reine des Glaces
Gott weiss ich will kein Engel sein

avatar


MESSAGES : 14151
POINTS : 451
AVATAR : Eva Green
CRÉDIT(S) : Fatal†Error
TAG LINE : « Having a vagina doesn't stop me from believing that my balls are bigger than yours. »
PROFESSION : Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe - Propriétaire par héritage du Fight Club


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 35 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: CRIMINEL
MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Ven 3 Fév - 14:21

Merci tout le monde copain

Savannah > Han Coupine lol
Je désespère pas de rejouer ma vampire préférée un jour mais je n'ai pour le moment pas trop de temps pour administrer.... Bref on s'en fout, c'est pas l'endroit pour parler de ça X) Merci pour l'accueil !

Juliet > Mais les meilleures c'est les Charlotte Very Happy
Merci à toi aussi, et j'avoue que ça fait un petit moment qu'Anja me fait les yeux doux lol




    She'll suck you dry... But still you'll cry, to be back in her bosom. To do it again. She'll make you weep... And moan and cry, to be back in her bosom. To do it again... Saviors and saints, devils and heathens alike... She'll eat you alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5603-terminee-anja-malkovski-you-re-gonna-wish-you-never-had-met-me#448670 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5612-anja-malkovski-as-cold-as-ice#449254 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5611-anja-malkovski-better-not-stand-in-my-way#449243 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6045-anja-malkovski-there-s-a-devil-laying-by-your-side#497519 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6037-agence-malkovski-pour
Reine des Glaces
Gott weiss ich will kein Engel sein

avatar


MESSAGES : 14151
POINTS : 451
AVATAR : Eva Green
CRÉDIT(S) : Fatal†Error
TAG LINE : « Having a vagina doesn't stop me from believing that my balls are bigger than yours. »
PROFESSION : Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe - Propriétaire par héritage du Fight Club


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 35 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: CRIMINEL
MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Sam 4 Fév - 3:35

Désolée du double-post, juste pour dire que j'ai terminé Smile

J'espère que je n'ai rien oublié et que je n'ai pas dit de bêtises. Je ne suis pas spécialiste en proxénétisme donc j'ai laissé faire mon imagination...
S'il faut modifier/ajouter des choses je le ferais sans soucis !




    She'll suck you dry... But still you'll cry, to be back in her bosom. To do it again. She'll make you weep... And moan and cry, to be back in her bosom. To do it again... Saviors and saints, devils and heathens alike... She'll eat you alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5603-terminee-anja-malkovski-you-re-gonna-wish-you-never-had-met-me#448670 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5612-anja-malkovski-as-cold-as-ice#449254 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5611-anja-malkovski-better-not-stand-in-my-way#449243 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6045-anja-malkovski-there-s-a-devil-laying-by-your-side#497519 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6037-agence-malkovski-pour
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   Sam 4 Fév - 4:10

C'est terminé et c'est tout bon ma mie !
Te voilà validée, bon jeu parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINEE] Anja Malkovski - You're gonna wish you never had met me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anja Malkovski ▬ As cold as ice, as burning as fire
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: ♠ AVANT-PROPOS ♠ :: Fiches de présentations & co. :: Validées-