Partagez | 
 

 L'AUTORITÉ. 5/5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 1 Mar - 18:12

L'AUTORITÉ




Comme son nom l'indique, ce groupe représente l'autorité au sein de la grosse pomme. Toute personne luttant officiellement contre le crime et la discorde fera partie des autorités de la ville. Ces citoyens sont des âmes vaillantes et courageuses, qui s'exposent à beaucoup de dangers en clamant haut et fort leur appartenance au clan de la justice. Contrairement aux criminels et aux hors-la-loi, ils ont une image de marque et sont respectés par la population, mais attention, cette étiquette d'hommes et de femmes parfaits se révèle parfois trompeuse, car qui sait ce qui se cache derrière un sourire commercial ? Bien à l'abri derrière la protection que leur offre leur insigne, certains n'hésitent pas à la jouer pile ou face en leurrant leur monde et le titre d'autorité peut vite se transformer en couverture à des activités beaucoup plus répréhensibles... Quoiqu'il en soit, ces représentants des forces de l'ordre se voient offrir un réel pourvoir d'influence sur le rang criminalité des autres habitants de la ville grâce aux RAPPORTS DE POLICE que chacun d'entre eux peut rédiger pour faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre.

(Ex : Municipalité, policiers, pompiers, agents gouvernementaux,
espions, ripoux, détectives...)




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...






Dernière édition par La Fatalité le Sam 1 Mar - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 1 Mar - 18:12

Tayla Jalene Pearson

36 ans — Juge — Libre

Lana Parrilla
Lena Headey
    CARACTÈRE
Intransigeante • Cartésienne • Ferme • Peut être compréhensive et se montrer humaine • Juste • Cherche la vérité • Responsable • Professionnelle • Pétillante • Pleine d'humour • A de la répartie • Vive • Aime sortir • Aime les arts (surtout le ballet)

    HISTOIRE
Depuis son plus jeune âge, la petite californienne voulait devenir juge, imitant les acteurs qu'elle avait vu à la télévision à l'aide d'un maillet imaginaire. Cette vocation ne l'a jamais quittée et elle a même déménagé à l'autre bout du pays pour faire ses études à la célèbre New York Law School. Cette ville, elle ne l'a plus jamais quittée. Côté cœur, elle a eu quelques histoires, dont une très sérieuse qui s'est arrêtée parce que monsieur ne supportait pas l'investissement et le temps qu'elle mettait dans son travail. Aujourd'hui, Tayla est l'une des juges les plus réputées de New-York, elle fait souvent la une pour avoir condamné les criminels les plus dangereux de la Grande Pomme. Cette pression médiatique ne l'effraie pas, elle n'y apporte pas d'importance, tant qu'elle peut continuer sa quête de la vérité.

Liens


Jack Grant ♦ Robert Pattinson
La juge et le substitut du procureur ont la même vision de la justice. Lorsqu'il a perdu le poste de procureur, de peu, elle a cherché à lui remonter le moral. Depuis, les deux se soutiennent dans les coups durs après tout faire la justice demande un solide mental, parfois, il faut être épaulé pour ça.
ERIKA STOJANOVIĆ ♦ Stana Katic
Femmes et filles de la Justice, ces deux-là ont très tôt compris de quel bois l'autre était capable de se chauffer et si leurs premiers tribunaux ont parfois fait trembler les murs du Palais de Justice, elles sont dorénavant capables d'unir leurs forces pour mettre derrière les barreaux les plus grands criminels de New York. Oserait-on pour autant parler d'amitié entre ces deux femmes ? Peut-être. Il leur arrive de sortir mais les emplois du temps étant ce qu'ils sont, il leur est rarement accordé un moment à elles. De plus, elles sont bien trop professionnelles pour laisser leur cœur traîner au milieu de leurs affaires. Elles s'apprécient malgré tout et se tiennent surtout en haute estime.
Dixie Loreen Hume ♦ Ashley Benson
Tayla a vu la montée de Dixie d'un oeil amusé, jusqu'à ce que les dossiers et plaintes contre elle envahissent son bureau. Parents mécontents, associations de défense de la pudeur... tout y passe. Tayla se lasse de se petit manège. Dixie utilise la justice pour se faire de la publicité, relayant son travail à du marketing plus qu'au respect de la loi et des valeurs de l'Amérique. De plus, elle n'a pas réellement apprécié l'affaire Grant. Avoir manqué un aussi bon procureur pour une histoire aussi futile l'agace. Autant le dire, entre les deux femmes, ce n'est pas le grand amour. Ça l'a été encore moins lorsque Dixie a choisi de s'installer dans le même quartier que la juge à Staten Island.  




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...






Dernière édition par La Fatalité le Sam 18 Avr - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 1 Mar - 18:13

Dereck  Dormier

   
35 ans — Inspecteur aux affaires internes —Libre

   

   Chris Evans
   Sebastian Stan
   
    CARACTÈRE
Charmeur • Obsédé • Macho • Autoritaire • Solitaire • Égoïste • Habile • Compétitif • Fourbe • Galant • Sportif • Observateur • Entreprenant • Infatigable • Arrogant • Redoutable • Téméraire • Hyperactif

   
    HISTOIRE
S'il devait parler de sa vie, il ne saurait pas réellement par où commencer. D'abord, il est né. Voilà, il n'y avait pas grand chose à dire. La merde, il l'a trouvée tout seul parce qu'il s'ennuyait. Déjà, il devient un véritable coureur de jupons et il n'hésite pas à avoir plusieurs copines à la fois. C'est plus amusant.

Ensuite, il entre dans la police. Et son caractère le porte rapidement à la vue des supérieurs, autant pour le réprimander que pour le féliciter. Le petit continue à s'ennuyer et il trouve de l'occupation. Se faire payer pour faire sauter un PV, c'est le premier service qui lui fait penser qu'il pourrait faire plus. La ville regorge de malfaiteurs prêts à payer pour avoir les services d'un flic. Et plus il monte en grade, plus il croise des ripoux, un peu comme lui. C'est d'ailleurs l'un d'eux qui le fait passer aux affaires internes. Quelle meilleure place que celle-ci pour prévenir les collègues ripoux que les affaires internes arrivent?  

   
Liens

   
Enrico Martinez ♦ Dominic Purcell
Ils se connaissent par des fréquentations pas très fréquentables justement. Lorsque Dereck a besoin de main d’œuvre pour faire circuler des preuves à faire disparaître, des copies de dossiers de renseignements sur X ou Y, c'est Enrico qui lui trouve la bonne personne. Ils bossent ensemble depuis des années et Enrico et Dereck ont noué une forme d'amitié un peu spécial. Ils peuvent compter l'un sur l'autre, c'est un fait. Mais il a fallu que Juanita change la donne.
Juanita Delgado ♦ Naya Rivera
Il a accepté de la prendre pour femme de ménage dans son petit appartement. Elle fait quelques heures, juste pour dépanner. A la base, il s'était laissé influencer par Enrico. Mais maintenant qu'il a vu le petit lot, il aurait bien envie de lui faire le ménage, lui aussi. Malheureusement, la petite est coriace. Elle le séduit pour mieux le repousser. Il commence à détester ce jeu, là ou elle s'amuse beaucoup. Et puis, elle commet l'erreur de trop. Sa kleptomanie est de retour, une nouvelle fois. Dereck sait qu'elle l'a volé et il ne compte pas laisser passer ça. Maintenant, soit elle lui obéit sagement, soit il la dénonce à son cousin ou à l'immigration. À voir.




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 18 Avr - 2:07

Wilson D. Cruz

 
27 ans — Officier de police  — Libre

 

   Theo James
   Colton Haynes
    CARACTÈRE
Dépensier • Possessif • Épicurien • Fêtard • Sociable • Parieur • Persuasif  • Attentionné • Irréfléchi • Versatile • Habile • Menteur • Colérique • Séducteur • Bordélique • Impatient • Tactile • Courageux • Accro à l'adrénaline et au jeu • Immature

 
    HISTOIRE
Né dans le Bronx, il aurait pu être un exemple type de gamin qui s'en est sorti. Pas vu, pas pris. C'est son adage. Il sort en douce, fait le mur à l'école et sa bouille d'ange lui permet de s'en tirer sans jamais une seule punition. Il prend alors ce qui lui passe sous la main. La vie est courte, il le sait alors il profite. Lorsqu'il apprend qu'il peut avoir un emploi rapidement dans la police, après quelques années d'études, il entre, persuadé de voir de l'action comme dans les films.

On le colle à la circulation, aux basses besognes et il s'ennuie. Il commence à fréquenter les casinos, les tables de billards où il parie. Il devient accro au jeu et s'endette. Rapidement, il reprend ses anciennes habitudes et se laisse corrompre par un gang de son ancien quartier : les Cadaveres. Il accepte de voler des preuves, de fermer les yeux sur certains actes durant ses rondes dans le Bronx. L'argent facile, en somme.

 

 
Liens

 
Diana Fitzgerald ♦ Sophia Bush
Ils ont eu une brève relation de quelques mois avant de se séparer assez brutalement : disputes, cris... c'était leur quotidien. Elle suppose qu'il n'a pas su digérer sa promotion au sein des affaires internes alors qu'il n'est encore que simple officier. En réalité, Wilson est parti parce qu'il magouille depuis bien longtemps avec la mafia italienne. Avoir une lieutenant des affaires internes pour copine n'est pas recommandé dans ce cas.
Pedro Ortiz ♦ Gael Garcia Bernal
C'est pour lui que Wilson travaille. Ils vivaient dans le même quartier et cumulaient les bêtises ensemble. Lorsque l'officier a rencontré des soucis d'argent, il s'est tourné vers son vieil ami Pedro pour voir s'il n'avait pas une magouille sous le coude. Maintenant, c'est devenu une habitude et leur amitié bat de plus belle. Si Wilson ne fait pas vraiment parti du gang des Cadaveres, il contribue à son bon fonctionnement, en échange d'argent.




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 18 Avr - 2:07

Andrew Newton

 
34 ans — FBI anti-gang  — Libre

 

  Alex O'Loughlin
  Joshua Dallas
  Jamie Dorman
    CARACTÈRE
Débrouillard • Incorruptible • Rusé •  Sombre • Violent • Consciencieux • Ingénieux • Entreprenant • Coriace • Obstiné • Réaliste • Intrépide • Posé • Observateur • Endurant • Objectif • Redoutable • Tactile • Blasé

 
    HISTOIRE


Andew en a vu de toutes les couleurs. Déjà petit, la vie était mal partie pour lui. Chétif, il a rapidement été le souffre-douleur de nombreuses brutes épaisses. Racketté dès son entrée à l'école, Andrew doit subir la peur continuelle d'aller en cours. Par manque de moyens, ses parents ne peuvent le changer d'établissement. Ils renouvellent continuellement les plaintes à la direction mais la situation empire. Il prend des cours de boxe, de judo et autre sport de combat en espérant devenir le plus fort. Il canalise sa colère sur cet objectif. Quand, la croissance se fait enfin sentir, Andrew change de statut. Ses muscles prennent forme à trop de combats et de bagarres. Il devient le roi de la récréation et s'amuse à jouer le "bon" pour protéger le faible.

C'est tout naturellement qu'il entre à l'école de police. Il continue à être déçu par le genre humain mais trace sa route. Aucune femme ne peut rester avec un homme marié à son boulot, aucune sans le tromper en tout cas.   

 
Liens

 
Ricardo Marianetti ♦ Bradley Cooper
Ricardo est dans le viseur d'Andrew qui n'attend qu'un faux pas pour lui tomber dessus. Il est devenu son obsession. Il faut qu'il le coince, qu'il le fasse tomber. Andrew est tenace. Il sait qu'il y parviendra. C'est un peu le but de sa vie.
Vanessa Gatling ♦ Olivia Wilde
 Entre les deux, c'est l'accrochage. Elle est la conseillère juridique de l'université dans laquelle Andrew compte trouver des indics pour remonter dans la mafia italienne qui pullule sur le campus. Mais cette petite peste ne cesse de lui rappeler qu'il y a des lois et qu'il a intérêt à s'y tenir s'il ne souhaite pas finir avec un procès. La tension est déjà à son comble au sein du campus, hors de question qu'Andrew vienne mettre le feu aux poudres. Elle se plait d'ailleurs à lui rappeler que s'il avait fait des études, il réagirait autrement qu'en sortant son flingue à tout va.




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Maître du Jeu - Pour vous servir, ou vous asservir.


avatar


MESSAGES : 1053
POINTS : 211
CRÉDIT(S) : NY-TDS / vaudeviral.tumblr
TAG LINE : Des milliers de victimes potentielles... Vous parmi tant d'autres.
PROFESSION : Grande inquisitrice.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: Inconnu
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ:
MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   Sam 18 Avr - 2:08

Diana  Z. Fitzgerald

 
32 ans — Lieutenant aux affaires internes — Libre

 

  Sophia Bush
  Jennifer Morrison
 Jennifer Love Hewitt
 
    CARACTÈRE
Droite • Incorruptible • Maline • Malicieuse • Déterminée • Franche • Râleuse • Piquante • Curieuse • Obstinée • Astucieuse • Dynamique • Dévouée à sa cause • Passionnée • Endurante • Efficace • Redoutable • Maternelle (avec les proches) • Intrusive

 
    HISTOIRE
Famille modeste, famille aimante et vie tranquille. Diana aurait dû devenir une brillante institutrice ou une infirmière. Sa paisible existence lui laissait presque croire que New York était une ville parfaite. La noirceur de ce monde fini par frapper à sa porte. Il en faut pour tous. Son père est soudainement arrêté pour un double meutre. La maison est saccagée, retournée pour trouver l'arme du crime et des indices. Lorsque deux flics reviennent avec un flingue, Diana ne comprend pas. Impossible. Elle n'a peut être que 16 ans mais elle jure connaître son père mieux ça. Et pourtant, le dossier se monte. Face à tant de preuves, l'innocence de son père s'égraine. Elle le renie et part noyer son chagrin dans les bars, entre les bras d'hommes et parfois plusieurs en une soirée. Diana dérive lentement.

Mais lorsque son père se suicide en prison, à force de rejet de la part de sa famille, Diana reçoit l'électrochoc nécessaire à la remettre sur le droit chemin. Son père est innocent, elle n'aurait jamais dû douter. Un suicide ? Jamais ! Il était trop croyant pour ça. Et son idée est corroborée deux ans plus tard après l'arrestation de son père. Une enquête aboutie des affaires internes avait mis en lumière les trafics de drogues de policiers. Pour couvrir une de leur bavure, le père de Diana avait utilisé comme bouc émissaire.  L'état dédommagea sa famille pour éviter le procès. L'argent finança les études de Diana pour entrer dans la police. Elle fait tout pour entrer aux affaires internes. Objectif atteint depuis un an, au prix d'une vie de famille et d'un nombre d'amis restreints.

Elle est absolument pour la politique du Maire actuel même si elle souhaite préserver la justice. Son refus de voir la ville plonger dans l'obscurité la pousse à vouloir plus de sévérité.  

 
Liens

 
Wilson Cruz ♦ Theo James
Ils ont eu une brève relation de quelques mois avant de se séparer assez brutalement : disputes, cris... c'était leur quotidien. Elle suppose qu'il n'a pas su digérer sa promotion au sein des affaires internes alors qu'il n'est encore que simple officier. En réalité, Wilson est parti parce qu'il magouille depuis bien longtemps avec un gang du Bronx : les Cadaveres. Avoir une lieutenant des affaires internes pour copine n'est pas recommandé dans ce cas.
Bianca Wagner ♦ Katie Cassidy
Bianca sait exploiter la moindre opportunité qui se présente. Diana en est une depuis que les deux femmes se sont rencontrées dans les couloirs de leur immeuble dans le Queens. Les deux partagent de bons moments, Diana ne se doutant pas que Bianca l'utilise pour rencontrer d'autres policiers, potentiellement plus corruptibles. Après tout, avoir un policier capable de lui donner les rondes ou de la prévenir en cas d'inspection pourrait être utile.




Fatalité  Fatalité Fatalité

La sévérité de la chute est proportionnelle à la grandeur de l'estime que l'on a de soi...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/staff-du-forum-f8/la-fatalite-et-le-maire-t14.htm http://www.ny-thedarkside.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'AUTORITÉ. 5/5   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'AUTORITÉ. 5/5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» Que font les autorités haitiennes ?
» Cartman ★ Respecte mon autorité !
» Palestine: Chronique d'un crime de guerre
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: ♠ AVANT-PROPOS ♠ :: Fiches de présentations & co. :: PVs / Aide à la création de personnage :: Postes vacants du forum-