Partagez | 
 

 Bitch please.. [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 15:44



Identity Card


Feat "Ashley Benson"

(c) Faith



    ▬ Nom ; Hume▬ Prénom(s) ; Dixie, Lorreen▬ Surnom(s) ; D-X▬ Âge ; 25 ans▬ Nationalité ; Américaine▬ Groupe ; Cityzens▬ Statut et activité dans la vie ; Bimbo, star de la télé-réalité.▬ Orientation sexuelle ; Ça veut dire quoi ?




Once upon a time...


Une chanson pour commencer cette présentation ? ;

Pussycat Dolls - When i grow up

When I grow up, I wanna be famous
I wanna be a star, I wanna be in movies
When I grow up, I wanna see the world
Drive nice cars, I wanna have groupies



Histoire ;


Interview de The Oprah Winfrey show 06/07/2014.

Messieurs Dames, pour notre moment « What’s the Buzz ? » je vais vous demandez de bien vous accrocher à votre siège que vous soyez sur ce plateau ou derrière votre écran car nous allons recevoir maintenant l’une des personnalités les plus en vogue du moment, celle qui attire toutes les attentions de ce début d’été, j’ai nommé : Dixie Hume !


De nombreux applaudissements et sifflets se font entendre tandis que Dixie fait son apparition sur le plateau. Chaussée de stilettos blanc laqué et simplement vêtue d’un short noir à paillettes rehaussé d’un top laissant plein champ sur son ventre hâlé, la bimbo annonce clairement la couleur : Elle est la pour faire sa promotion. Pour preuve ce logo d’une bouche outrageusement rose glossy exhalant une bulle de chewing-gum sur son tee-shirt, emblème de sa marque : Titty Sprinkles.



Oprah: Quelle entrée en matière Dixie ! Vous ne passez décidément pas inaperçue.

Dixie : C’est moi ! sourit-elle bêtement en haussant les épaules. Vous vous attendiez à autre chose Oprah ?


Peu ou prou n’auraient oser jeter ce regard empli de désinvolture à l’animatrice intouchable qu’est Oprah Winfrey. Cette dernière s’en amuse faute de pouvoir exprimer sa surprise aux dizaines de millions d’américains qui regardent son émission. Elle adresse donc un regard malicieux à la bimbo, celle-ci trop occupée à se décider si elle préfère croiser sa jambe gauche sur la droite ou l’inverse. Dilemme.


Oprah: Aucunement. Sourire. D’ailleurs revenons sur cette ascension fulgurante, comment avez-vous vécu votre sortie du Real TV-Show qui vous a consacré ?

Dixie : Comme une énorme vague que je me serai prise dans la tronche ! Imite t’elle en ramenant vivement sa main au visage. Ca a été brutal c’est clair, tous ces inconnus qui crient votre nom, vous réclame votre culotte ou vous insulte c’était impressionnant. Enfin surtout les cris parce que le reste, eh bien, ce n’est pas nouveau. Précise t-elle d’un rire cristallin.

Oprah : Rires. Ah Dixie, ce naturel déconcertant, vous pensez que c’est ça votre arme secrète dans le monde du show-biz réputé sans merci ?

Dixie : Il semblerait que ma grande bouche plaise effectivement. Ses lèvres se fendent d’une moue coquine. Les « people » comme vous les appeler ont un pet au casque, ils aiment quand un énergumène ou une folle joint leur bande vous savez, alors ils ont juste dû me trouver à ma place dans leur monde. Et s’ils ne l’avaient pas fait, j’aurai défoncé deux, trois portes disons.

Oprah: Dixie Lorreen Hume, vingt-cinq ans et tant de punch ! Votre aplomb en intrigue plus d’un, vous pouvez nous en dire plus dessus Dixie ?

Dixie : Quand vous n’avez rien à perdre, vous avez tout à gagner. C’est ce que j’ai entendu dans les chiottes du Cielo hier, la nana avait pas l’air bien fraîche mais j’ai aimé la phrase.

Oprah: Quand vous dîtes « rien à perdre », vous voulez parler de votre famille ? J’ai reçu votre oncle ici il y a deux ans, il était plutôt muet vous concernant.

Dixie : Je ne vois pas en quoi ma famille concerne ma marque de vêtements. Vous, si ?

Oprah : C’était une bonne opportunité d’en parler, vos fans s’interrogent.

Dixie : Y a pas grand-chose à dire pourtant. Des faux-culs, des balais dans le cul, faut croire qu’ils avaient un problème avec le fait que je montre le mien à tout le pays. S’esclaffe t’elle pour masquer sa gêne. Vraiment, les Hume, je leur pisse à la raie.

Oprah : Vous auriez préféré qu’ils vous soutiennent plus jeune ? Votre directrice de lycée nous a dit que votre dossier scolaire avait été l’objet de nombreuses disputes dans son bureau.

Dixie : Et elle vous a dit qu’elle m’a proposé un plan à trois avec son mari alors que j’avais 17 piges ? Elle a dû oublier de le mentionner cette pute. Marrant comme les adultes oublient vite ce qui les arrange. Mes parents ont toujours préféré mon adorable frère Jake, le fils prodigue comme ils disent, alors l'aval de mes vieux je me la carre là où vous pensez.

Oprah : sourire gêné. En parlant d’adultes, vous avez aussi pensé à eux lorsque vous avez créée Titty Sprinkles, votre nouvelle marque de vêtements ?

Dixie : Les jeunes adultes alors. Hormis le noir et le blanc pour faire classe, les adultes ne sont pas très créatifs alors que ma collection, elle, vous en fera voir de toutes les couleurs. Des indémodables comme le jean et des touches plus audacieuses comme des logos disons..épicés pour ne pas passer inaperçue. Amateurs de cuir vous ne serez pas déçus non plus. Clin d’œil. Titty Sprinkles, littéralement c'est clairement un mode de pensée, la libération de tous vos vices cachés.

Oprah : Il y a peu, Jenne Lombardo, gourou de la mode à New York, déclarait que votre enthousiasme était irrésistible. Vous pensez qu’il résistera également au déluge de critiques qui s’annonce du côté des associations chrétiennes sur votre collection jugée outrageuse pour la plupart ?

Dixie : Si ces gens savaient s’habiller, ça se saurait , non ? S’ils veulent se servir de moi pour mieux gérer leurs frustrations, je leur donne mon corps pas de soucis. Faites plein de bêtises avec. Dit-elle en aguichant la caméra. Depuis quand vouloir se démarquer est un crime ? Qu’ils aillent se faire foutre tiens ! Et pour bien leur faire passer le message, je vais à mon tour me servir de vous Oprah.


Sous les regards stupéfaits de l’audience, Dixie ôte sans retenue son short et son top, les balance au public aux yeux effarés et adresse un doigt d’honneur bien senti au même cameraman.



Dixie : Plus on me censura, plus je ferai parler de moi, avis à mes détracteurs !


La sulfureuse blonde quitte ainsi le plateau, cul nul, non sans envoyer quelques baisers, depuis la paume de sa main, à son public adoré. Celui qu’elle ne veut pas laisser tomber.







Wanna know more ?


Relations ;


Ni pour ni contre, bien au contraire ! Enfin.. tout ceci à une condition tout de même : Il ne faut pas lui voler la vedette. Pas novice pour un sou, Dixie sait reconnaître l’odeur du sang lorsqu’on cherche à lui faire perdre ses moyens ou à lui faire de l’ombre et à cet instant il faudrait mieux que votre truffe soit hors de frontières de la ville. Hormis cela vous pouvez être un vieux hippie super cool ou bien un étudiant coincé pour deux, la bimbo saura rendre cette relation IN. Tout est bon pour faire sa promotion, vous l’avez donc compris chers new-yorkais. Véritable électron, Dixie ne s’arrête que pour mieux repartir, vous auriez intérêt à suivre la distance si vous voulez voler plus près du soleil Ladies & Gentleman.


Physique ;

L’habit ne fait pas le moine. En plus de ne pas comprendre un traître mot de cet adage, la sulfureuse Dixie en est de surcroît l’exemple contraire. Elle veut sa part du gâteau dans ce monde de paillettes qui lui tend les bras et elle le fait bien comprendre à qui la croise. Sa chevelure blond cendré et ses yeux félins n’en finissent plus d’aguicher les célébrités mariés ou non mais ce sont surtout ses tenues, rarement innocentes, qui en font la favorite des médias. Elle ose, provoque, défie, indigne que ce soit dans des robes affriolantes ou en exhibant des accessoires dont le seul but est celui de choquer. Dixie se veut la nouvelle fiancée explosive de l’Amérique et elle compte bien utiliser sa silhouette pour charmer les plus réticents.


Caractère ;

Adulée, décriée, harcelée, photographiée, imitée, Dixie vit pour l’image qu’elle renvoie aux autres au point de ne plus se reconnaître dans le miroir. Trop longtemps ignorée par ses parents et visiblement marquée par cet abandon, la starlette a trouvé le bon filon pour ne plus subir le même sort. Encore et encore. On peut lui administrer tous les noms d’oiseaux que l’on veut, Dixie sait mener son petit monde en bateau et elle a réussi à atteindre un taux de popularité encore jamais atteint pour une playmate aux Etats-Unis. Quand on l’attaque sur sa désinvolture et la mauvaise image qu’elle donne aux jeunes, la bimbo réplique d’un revers de main que le seul pouvant la juger n’est que Dieu (évidemment !). Curieuse mais surtout déterminée, Dixie ne se contente pas d’attendre que les choses lui tombent dans le bec malgré son apparente ingénuité. Sans pour autant être une businesswoman confirmée, elle a appris les rouages de la jet-set et la solitude qui l’accompagne. Car il est là le drame de sa vie et celui de pleins d’autres célébrités : Être interviewée par des centaines de gens, entourée de milliers, suivie sur internet par des millions et finir seule une fois rentrée à l’hôtel ou chez soi. Cependant elle n’est pas dupe : Se vendre comme un objet résulte à en devenir un, voilà le prix de sa célébrité. Mais ne vous inquiétez donc pas ! : En attendant le suicide par overdose qui consacre tout artiste au sommet, Dixie compte bien profiter de cette effervescence et de sa jeunesse. La bimbo rêve de devenir la future fiancée de l’Amérique, incarnant le rêve américain de devenir qui l’on veut tant que Dieu lui en donnera les moyens. Car en-dessous de son caractère impulsif et sulfureux, Dixie est une fervente croyante. Beaucoup d’associations protestantes et catholiques se sont d’ailleurs révolté de la voir en couverture de magazine, rentrant à l’église comme elle rentrerait dans un bordel. Malgré l’effusion de menaces de mort de ceux-ci, elle n’a pas changé ses bonnes habitudes du dimanche matin et elle a toujours su conservé une relation particulière avec le père Patrick qui la connaît depuis longtemps. Les voies de Dieu sont impénétrables ne sont-elles pas impénétrables après tout ? C'est du moins ce qu'elle préfère se dire pour s'enivrer d'insouciance lors des jours pluvieux où il n'y a pas grand monde pour apprécier un peu de sa compagnie. Ces jours où elle se sent profondément meurtrie, déchirée entre sa rage de conquérir la Terre entière et ce souhait cruel de s'autodétruire pour ressentir de réelles émotions. Même les plus grandes actrices se perdent à leur propre jeu dit-on derrière la caméra.


La plus grande honte du personnage ;

La première fois qu’elle a dû faire une fellation pour gravir l’échelon social. A peine majeure, l’envie de croquer le monde, le besoin d’emmerder ses parents aussi.. il en a fallu peu pour que le directeur de casting qui l’a révélée ne lui fasse comprendre que le chemin vers la célébrité passe par la case « faveurs ». Cinq minutes à fermer les yeux sous sa ceinture défaite et l’affaire était pliée pour le pire et le meilleur. Depuis ce moment sa propre estime d’elle-même n’est plus qu’un lointain souvenir amer dans la bouche (si je puis me permettre).


Définition de l'enfer pour le personnage ;

Le simple fait de créer une relation un tant soit peu authentique avec quelqun relève du parcours du combattant pour Dixie. Laissée pour compte par ses parents qui ne voyaient que peu de promesses futures en elle, le coup de grâce fut porté le jour de son renvoi de l'école où ses parents lui confessèrent sans détour qu'à choisir entre elle et le néant, ils auraient préféré ne pas avoir d'enfant du tout. Malgré les conseils de son psy qu'elle a arrêté de suivre depuis peu, la bimbo réalise qu'il lui reste encore beaucoup de chemin à faire avant de redonner son affection à quelqun. Car si trahison il en découle, Dixie pourrait facilement laisser tomber le strass des paillettes pour le côté plus sombre de New York..



Définition du paradis pour le personnage ;

Pourquoi ne pas commencer par lui donner sa propre étoile sur le Hollywood walk of Fame ? La consécration pour Dixie a un goût de légende et elle a des airs de Marylin Monroe et de Jackie Kennedy. La bimbo souhaite en effet marquer les esprits par sa plastique généreuse et son extravagance mais quelque chose lui dit qu’une ascension sociale dans des cercles plus respectés lui assurerait une longévité certaine plus près des étoiles. Elle veut montrer à sa très chère et méprisante famille qu'elle a réussi malgré leurs langues de putes. De là à se rendre à Harvard pour redorer son image il ne faudrait pas exagérer cependant Dixie est loin d’être étrangère aux petites faveurs entre amis et surtout nouveaux amis.. A bon entendeur.



Point faible du personnage ;

Mentionner à Dixie la pauvresse des relations qu’elle entretient avec sa famille devrait suffire à la taquiner quelque peu. Le divorce a été entamé il y a plus de cinq ans et le petit monde de l’Upper East Side est assez bien renseigné pour vous dire que la réconciliation n’est pas dans les plans de chacun. Voyez, Dixie représente aux yeux de sa famille la pomme pourrie sur l’arbre généalogique des Hume qui a vu naître nombre de députés, militaires de carrière comme son père et autres professions prestigieuses qui ne souhaitent en aucun cas tremper dans les affaires de la bimbo. Dixie se consume peu à peu à cause de ce déni, de ce besoin constant de reconnaissance à leurs yeux, de cette fierté qu’ils ne  lui donneront sûrement jamais.


Point fort du personnage ;

Cran ou culot, laissez les journaux appeler cela comme ils le souhaitent, la p’tite en tout cas en déborde. Méfiez-vous donc de son sourire éclatant car celui-ci n’a pour seul but que celui de vous mordre au cou et de vous laisser vider de votre sang. L’image est forte mais la détermination de Dixie l’est tout autant chers New-Yorkais. La Grosse Pomme c’est elle qui y croquera à pleines dents consciente que c’est parce qu’elle n’a rien à perdre qu’elle a tout à gagner. La sulfureuse Dixie se nourrit du mépris de ses compatriotes pour gravir les échelons de la célébrité et devenir une icône pour tous ces jeunes à qui l’on ferme les portes du succès car ils ont refusé les codes et les normes de la société américaine bien-pensante.


Casier judiciaire ; (Merci de répertorier ici les crimes déjà commis par votre personnage, qu'il fasse partie des autorités ou non et que les crimes soient officiels ou non. Ceci nous permettra de juger de votre rang de criminel. Plus d'infos ici.)

- Insultes à agent
- Tapage nocturne
- Troubles sur la voie publique
- Tentative de corruption sur agent des forces de l'ordre
- Coups et blessures sur les personnes de Trish Helmet, Sean Maxwell et Blythe Van Werden.


Behind the screen...


Prénom ou pseudo ; M.
Âge ; 24 ans
Où avez-vous connu le forum ; Ancienne membre
Connexion ; 5/7
Code du règlement ;
Spoiler:
 
Exemple de RP ;
Spoiler:
 
Célébrité sur l'avatar ; Ashley Benson
Multicompte(s) ; Si oui, merci de nous dire de quel membre du staff vous avez eu l'accord de création de ce multi-compte.
Un dernier truc à dire ? ; Slut up with Titty Sprinkles !
>[/justify]


Dernière édition par Dixie L. Hume le Sam 2 Aoû - 20:11, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 15:52

Rebienvenue !

Un prénom qui commence par M. ça nous laisse peu d'indices.... On peut en savoir plus? Smile

Je valide ton code règlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 15:59

Thank you Erwan !

Je donnerai deux indices mais pas plus  Cash 

Je fais partie des ancêtres de TDS et j'ai inspiré un des smileys toujours présents  albino 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 16:01

Ton vava n'est pas au bon format Wink
(faut le mettre dans l'autre case)

Aux jeux des devinettes je perds toujours mais avec Blondie, j'ai envie de tenter Marine / Paige?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 16:04

Je sais mais je suis au travail et je ne peux utiliser de type imageshack, etc.. pour le moment malheureusement.

Et ...perdu désolée mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Reine des Glaces
Gott weiss ich will kein Engel sein

avatar


MESSAGES : 14151
POINTS : 451
AVATAR : Eva Green
CRÉDIT(S) : Fatal†Error
TAG LINE : « Having a vagina doesn't stop me from believing that my balls are bigger than yours. »
PROFESSION : Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe - Propriétaire par héritage du Fight Club


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 35 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: CRIMINEL
MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 16:20

Re-bienvenue sur le forum !

Ahah j'espère que tu t'amuseras bien avec Dixie Very Happy
J'essaye même pas de deviner moi, je connais pas trop les vieux meubles :main:

Bonne écriture !




    She'll suck you dry... But still you'll cry, to be back in her bosom. To do it again. She'll make you weep... And moan and cry, to be back in her bosom. To do it again... Saviors and saints, devils and heathens alike... She'll eat you alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5603-terminee-anja-malkovski-you-re-gonna-wish-you-never-had-met-me#448670 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5612-anja-malkovski-as-cold-as-ice#449254 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5611-anja-malkovski-better-not-stand-in-my-way#449243 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6045-anja-malkovski-there-s-a-devil-laying-by-your-side#497519 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6037-agence-malkovski-pour
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 17:46

(Re)Bienvenue sur le forum Very Happy

J'aime beaucoup ton choix de vava ! J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire Wink
Bon courage pour la suite de ta fiche !



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 18:06

Rebienvenuuue :cabaret: Ca fait longtemps que t'étais sur le forum ? (que je sache si j'ose me lancer dans le jeu des devinettes Arrow )
En tout cas super choix de PV !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 18:59

Re-bienvenue à toi !

Je vois pas non plus, et pourtant je fais aussi partie des meubles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 21:28

Re-bienvenue, miss, et bon courage pour la rédaction de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 21:50

Rebienvenue donc Smile
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 18 Juil - 23:47

Hum...  tubbies 

Rebienvenue sur le forum & bonne continuation pour ta fiche super  :pyra: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 19 Juil - 10:01

Re-bienvenue  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 19 Juil - 14:43

    Merci pour vos encouragements j'espère ne pas décevoir mais c'est vrai que Dixie permet une bonne marge de manoeuvre d'évolution.

    Indice : J'ai eu 5 comptes sur ce forum, toutes des femmes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 19 Juil - 15:25

Et j'avais raison cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 19 Juil - 17:20

Je trouve pas  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Mar 22 Juil - 9:46

    Susu Stacey tubbies

    T'es pas lieutenant pour rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Mar 29 Juil - 20:27

Il te reste trois jours pour terminer ta fiche, miss Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 1 Aoû - 21:47

    Hello bitches !

    J'ai terminé ma présentation en revanche je rencontre un souci pour mon avatar. J'ai bien suivi toutes les consignes, essayé avec des liens de différents sites d'hébergement d'images, il m'est toujours dit que soit l'adresse est incomplète, soit elle est trop longue pour rentrer dans le champ, soit qu'elle n'est pas utilisable. C'est assez embêtant  suicide 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 1 Aoû - 21:59

Vas sur http://www.hostingpics.net/

et quand tu héberges prends le touuuut dernier lien que tu collera dans le touuut dernier espace pour l'avatar =)

Sinon BIENVENUUUUUUUUUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Ven 1 Aoû - 22:06

    J'te remercie de ton aide mais ça ne marche toujours pas  :nuage:.
    Ou je suis aussi bête que mon personnage, ou y a un truc qui cloche. Le lien proposé est toujours trop long et ne rentre pas dans les champs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 2 Aoû - 1:01

T'as essayé de changer d'avatar ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Sam 2 Aoû - 11:05


    C'est bon, Julian Crann m'a aidé  fleurs .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   Lun 4 Aoû - 0:39

Cool !

Je m'occupe de lire ta fiche dans la soirée alors =D

   

Bravo !

   
Tu es une future victime de la Fatalité

   Oh la la, elle est pas gênée de faire tout ça :cache:
Caméras, action !
Anja va te mettre ton rang de criminalité dès qu'elle va le pouvoir.

   En tant que nouvelle victime potentielle, tu peux maintenant faire ta fiche de liens, de sujets, recenser ton métier, comprendre le système de points, voter pour le forum, lire les frappes pour te mettre dans le bain, et te rendre sur cette page où d'autres liens pourront t'être utiles.

   Bon jeu parmi nous et n'oublie pas : Personne n'est maître de son destin !

   Fatalité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bitch please.. [TERMINEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bitch please.. [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Phyllis Shai (TERMINEE)
» CLAY Ҩ rebellion isn't with guns only... [TERMINEE]
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]
» Nel Berrywood ou la confusion des genres ! [TERMINEE]
» Katherina H. Valorff || Tel fut son destin || FICHE TERMINEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: Archives présentations-