Partagez | 
 

 Welcome to the party [Pv : Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Welcome to the party [Pv : Amy]   Jeu 21 Mai - 15:18

Welcome to the party



19h44.
Lorsque j’entre dans l’appartement, je perds un bon quart d’heure à chercher le câble nécessaire pour recharger la batterie de mon téléphone, après quoi je disparais dans la salle de bain. J’avais totalement zappé cette invitation pompeuse chez un autre membre du barreau – heureusement ma secrétaire bientôt partie a encore toute son utilité. L’avocat de dix ans mon ainé semble avoir convié le gratin des cours. Nous sommes actuellement opposé dans un procès, mais je sais me détacher de ces circonstances professionnelles et vais me rendre tout sourire à sa soirée. Bon, je l’admets, c’est surement pour le taquiner un peu. Le narguer comme je sais si bien le faire, sans même avoir besoin de parler.

Habillé chic et sobre, assez loin des règles conventionnelles pour continuer d’être ce provocateur si réputé sans pour autant manquer de classe, je choisi de me rendre moi-même sur place. Ça faisait longtemps que je n’avais pas conduit cette voiture, je prends un malin plaisir à faire deux ou trois détours avant d’arriver.

21h02.
Le quart d’heure de politesse devient une large demi-heure et je m’en vante, effectuant une entrée brillante et remarquée.
Plusieurs mains tendues attendent que je les saisisse, j’en honore quelques unes avant de m’avancer dans la propriété. L’accueil s’effectue à l’extérieur, un large jardin orné de tables bien garnies, d’une piscine à plusieurs bacs et une décoration florale généreuse. N’oublions pas le plus important quand même : dans ce décors pompeux circulent de jolies créatures, venant saluer les hommes de loi qui feignent être concentrés dans des conversations politiques mais qui, malgré le début de soirée, effectuent déjà leur choix en ce qui concerne leurs demoiselles préférées.

Je souris en constatant que ce qui me réjouissait il y a quelques mois ne me fait presque plus d’effet. Oh oui elles sont jolies, et bien sûr j’aime croiser leurs regards envieux. Mais je n’irai frôler aucune peau, réclamer aucun baiser ni subtiliser aucune de ces demoiselles à mes camarades ;
La seule envie qui me motive serait encore de frustrer ces derniers. Ils sont tellement moins que moi, en tout.

« August ! Nous t’attendions avec impatience avant de démarrer le spectacle ! »

Maitre Belosi, notre hôte. Costume et cravate noirs, chemise blanche, son classicisme me pique les yeux mais j’étire un sourire suffisamment hypocrite pour qu’il le prenne bien. Trois autres confrères l’accompagnent et je les salue poliment, sans manquer de parsemer ci et là mes ironies habituelles, mais indémodables. Ça fait mouche à chaque fois, j’entends d'ailleurs deux blondes susurrer à mon avantage.

Non décidément, même en restant sage, je ne pourrai me passer de ce milieu. Si je ne participais pas à ces soirées, qui diable mettrait l’ambiance !?!

Les buffets raffinés sont très appréciés, ils sont savourés jusqu’à 22h30 environ. Je me déplace de groupe en groupe, saluant les nouvelles têtes, m’informant en discrétion sur toutes informations bonnes à récolter et ne peux m’empêcher de charrier, encore et toujours, dès qu’une perche m’est tendue.
Finalement, les convives sont attendus à l’intérieur et les quelques degrés de plus font tomber les pardessus, dévoilant les belles épaules de ces dames. Des tables rondes, plus intimistes ainsi que des fauteuils de qualité accueillent les gens qui se regroupent une nouvelle fois, par quatre, cinq ou six. Les desserts sont apportés et de nouvelles boissons sont suggérées.

J’ai perdu le compte, mais je suppose avoir atteint le cinquième verre. Inutile d’aller trop loin.

« Voilà les charmeuses. »

Oh. Les alléchantes paires de jambes qui arpentaient le jardin sont en fait des danseuses. La musique se fait mieux entendre alors que les belles se dévoilent, très professionnelles mais irrémédiablement délicieuses.
A l’écart sur un large fauteuil, aux côtés de maitre Belosi et deux de ses amis, nous avons droit à un trio de femmes rien que pour nous. Ce traitement de faveur m’intrigue. Je comprends l’intérêt de me chouchouter étant donné l’influence que j’ai dans le monde juridique. Mais nous sommes actuellement adversaires et j’ose espérer qu’il ne s’attend pas à ce que je lui fasse de cadeau devant le juge pour le remercier !

« Que dis-tu de celle-ci, August ? »

« …Exquise. Je ne savais pas que tu t’y connaissais en danseuses Livio. La dernière soirée de Jeff t’as inspiré ?! »

Vexé, mais visiblement décidé à garder la tête haute, l’avocat me tapote amicalement l’épaule en m’assurant qu’il s’y connait très bien.
Au fur et à mesure des danses, le nombre d’invités décroit et le cercle se referme. Les moins proches sont petit à petit remerciés et une poignée d’élus se forme. Nous sommes une quinzaine.

« Et le grand August a-t-il déjà pu assister à un striptease privé ? »

Allons bon... faut-il que je m'inquiète de la santé de tout ces avocats fragiles du cœur ?


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Jeu 21 Mai - 16:08

Quelques jours auparavant

Bella, ça te dirait de te faire un peu plus de fric?

Etait-il vraiment besoin de me poser la question? En soit non, car je suis toujours partante pour me faire du fric. Après, tout dépend de qui vient la proposition, et quand ça vient de Ruby, je me méfie légèrement. Ruby, c'est une jolie brune avec qui je travaille. Elle est pas mauvaise dans l'ensemble, bien qu'un peu trop vulgaire à mes yeux. On l'appelle Ruby par rapport à ses piercing qu'elle porte un peu partout sur le corps et tous sertis d'un rubis : Nombril, langue, et clitoris...
Donc voilà, Ruby n'est pas dans mon cercle de confiance, tout simplement parce que je sais qu'elle va au delà des limites que je me fixe. J'aime le sexe, je ne m'en suis jamais caché, mais j'ai un point d'honneur à ne pas mélanger le travail et le plaisir. Bella danse, Amy couche. Le jour où Bella couchera reviendra à dire que je suis devenu une pute.

Vas y, c'est quoi l'embrouille?
Oh, tout de suite tu t'imagines le pire...

Et la voilà qui m'explique qu'elle a décroché un job un prochain soir, une de mes soirées de repos, une fête chez un grand avocat de la ville, fête durant laquelle on croisera les grands noms du barreau, blindé, prêt à nous offrir de bon pourboire... Bref, jusqu'à là, ça me va, je ne vois pas d'entourloupe. Je ne suis pas naïve, j'imagine bien qu'elle aura, ainsi que ses copines qui sauront se montrer accueillantes, un petit bonus si elle écarte les cuisses, mais, me connaissant surement, elle ne m'en parle pas.

Ok, j'accepte...

Elle me file toutes les infos, le nom, l'adresse, le dress code pour notre arrivée sur place. Style hôtesse, bien sapée, limite coincée. Le rôle de la secrétaire me va à ravir, chignon serré, lunette sur le nez... La transformation fait toujours son petit effet aux hommes et c'est l'un des rôles les plus amusants à mes yeux.

Le jour J, 20h00

Nous avons été conviées à arriver avant le gratin, afin d'être la surprise émergeant parmi les autres employés embauchés ce soir. Rien, mise à part un physique parfois bien plus avantageux, ne nous distingue des serveuses. Je n'aime pas ça, j'aime sortir du lot et qu'on me remarque, et dans cette tenue de serveuse, je ne me sens absolument pas mise en valeur. Où est ma superbe tenue de secrétaire sexy? Ruby m'a filouté pour le coup, et je me demande jusqu'à quel point elle est allé à me mentir pour que je vienne. Elle sait que je suis l'une - pour ne pas dire "la" - des meilleures danseuses du club... Elle a besoin de moi... Mais voilà, vu le lieu, vu le décor, là dessus, elle ne s'est pas moqué de moi, et la petite somme rondelette qui m'a déjà été donné juste pour ma présence et un petit spectacle de groupe couvre une bonne partie de mes prochaines dépenses du mois. La balance penche pour le moment du coté positif, je ne compte pas encore lui sauter à la gorge.

22h25

Quelques invités ont déjà quitté la fête, et les regards entre nous les filles se font plus intenses. L'heure est bientôt la nôtre. Notre hôte s'installe un peu à l'écart avec ses invités les plus importants et Ruby, moi et une autre fille avons été choisie pour nous occuper de nous. Il ne faut que quelques secondes pour que nous nous transformions de simples hôtesses en créatures de charme, ondulant au rythme de la musique dans une tenue plus légère et aguicheuse. Si j'ai bien compris, nous ne sommes que le hors d'oeuvre, et des danses privées auront lieu dans une pièce plus intimes, avec quelques sélectionnées sur le volets. Les hommes sont encore nombreux, si l'on pouvait dire, pour le moment, mais si j'avais bien compris, nous ne serions que deux ou trois pour quasiment autant d'hommes pour un show plus privé et légèrement plus dénudé. Cela me convenait si les termes du contrat n'étaient pas transgressés, et ça, Ruby le savait.

23h00

C'est l'heure de vérité... Nous voilà dans un petit salon, lumière tamisée, ambiance intimiste... Nous avons délaissé les vêtements pour des soutien-gorge d'apparat et des mini jupette avec string intégré. Le show perso n'est pas encore commencé, nous ne sommes qu'en phase d'échauffement, dansant Ruby et moi seule, lascivement, collant nos corps l'une à l'autre.
J'aime les femmes, j'ai toujours plaisir à en prendre avec l'une d'elle, mais Ruby ne me plait pas, même si pour échauffer un peu plus les esprits ma langue joue avec son piercing à la langue dans un baiser exagérément langoureux...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Jeu 21 Mai - 20:45

Malaise. Culpabilité. Embarras.
Je me concentre sur la conversation pour détourner mon regard des corps dénudés et refuse le verre qu’on me propose, quitte à froisser le juge qui me l’offre. Moins de dix minutes plus tard, je me surprends à suivre Belosi et ses acolytes dans un salon à l’étage. Meubles de bois massifs, dorures éclatantes, ambiance un peu trop lourde à mes yeux. Je prends place et commence à compter les minutes, il va falloir que je file.
Les filles sont magnifiques et très investies dans leur boulot. C’est louable. Surtout lorsqu’il s’agit de danser devant des requins. Combien de ceux qui sont repartis ont attirés avec eux une des jeunes serveuses ? En ce qui concerne les danseuses, leur tour viendra en toute fin de soirée, pour les plus en besoin d’argent.

J’évoque deux ou trois jurisprudences en argumentant bien mal la conversation, mais je veux pouvoir les barber pour être sûr qu’il me laisse partir quand je baisserai les bras.
C'est sans compter sur notre hôte qui se fait à nouveau surprenant et hausse le ton pour annoncer :

« Mes amis, vous êtes les plus talentueux et célèbres avocat et juge de cette ville. Pas de modestie très chers ! Profitez de cette soirée, profitez de ce que je vous ai réservé… »

A ces mots, je relève malgré moi les yeux sur le duo à "l’échauffement". Les peaux dégagent plus de chaleur qu’il ne faut et je déglutis en esquissant un sourire maladroit.  
On va éviter de flancher Lockhart.
Elles sont sublimes, probablement bandantes à souhait mais il n’est pas question que je m’abaisse à ça. Ne croyez pas que j’ai honte de prendre mon pied. Il s’agit simplement de respect. Pour Erika.

Je parviens à refouler les désirs de mon corps pour écouter ma raison grâce à cette pensée et, me levant subitement, je tends une main reconnaissante à Livio Belosi. J’apprends un peu tard qu’il est si dévergondé !

« Merci Livio, c’était vraiment sympa, mais je dois vous laisser. J’te rappelle qu’on se voit au tribunal demain et si je veux faire semblant d’avoir travaillé pour t’écraser : il faut que je potasse un peu avant de me coucher. »

« Allons ! Allons mon grand, ne pars pas déjà je suis sûr qu’il est trop tard pour que tu espères remporter ce procès. »

Me rattrapant avec force – pour son âge, ça me surprend – il me contraint de retourner sur le canapé avant de se pencher à mon oreille.

« Maintenant que les autres sont partis, le juge Stane souhaite nous apprendre deux trois choses. Tu n’es pas assez bête pour manquer ça. Quand les filles auront fini, on pourra l’entendre. »


Le juge en question m’adresse un regard interrogateur. Je hoche lentement la tête, résigné. Soit. Quand les filles auront fini, comme dit l’autre, je prendrai les infos que l’on me sert sur un plateau et je filerai. Sans aller jusqu’à dire que je suis un habitué des stripteases, je…bon ok. J’en suis un.
Je vérifie la présence de mon porte feuille à l’intérieur de ma veste et me réinstalle. Nous sommes avocats. Elles vont danser, s’effeuiller un peu, attraper les trois billets que je tends et nous pourrons applaudir. La preuve : les deux jeunes femmes sont en train de nous montrer leurs qualités physiques et…oh…elles s’embrassent. Ça n'me dérange pas. Mais vous verriez la tête du juge et de Belosi, ça les dérange encore moins !

La brune semble susurrer deux mots à sa collègue avant qu’elles ne reviennent, accompagner de la troisième danseuse, et se séparent, une pour chacun des spectateurs. D’accord. Trois pour trois. J’aurai du sentir l’entourloupe arriver.

Armé de mes billets, j’espère que celle qui s’approche de moi est timide ;
Peu de chance ?


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Ven 22 Mai - 10:05

Je sentais venir le coup fourré, depuis déjà un petit moment... L'attitude de Ruby et de sa copine me mettaient sérieusement la puce à l'oreille, sans compter les regards entendus qu'elle échangeait avec le maître des lieux. Elle nous avait vendu toutes les trois comme ouverte à toute proposition, et elle savait pourtant parfaitement que je ne mangeais pas de ce pain là. Pourtant, je n'allais pas faire d'esclandre, j'assurerais ma part du travail sans dépasser les limites que je me fixe. Nous étions trois, Ruby la brune, Sam la rousse et moi, la blonde... un stéréotype poussé à l'extrême. Avait-il décidé de cette mascarade et de tous ces détails dès le départ ou nous avait-il choisi au cours de la soirée?
Et finalement Ruby me lâche le morceau, me demande de m'occuper de l'hôte pendant qu'elle et sa copine s'occuperont respectivement de l'avocat et du juge.

J'attrape son bras avant qu'elle ne se retourne pour à mon tour lui murmurer quelques mots.

A quoi tu joues là Ruby, on avait un accord...
Oh ça va Bella, me fait pas croire que tu craches sur du fric et du sexe, j'y crois pas...

Je lâchais son bras comme s'il m'avait bruler, un air de dégout sur le visage. Elle me voyait ainsi? Comme la pute qu'elle était elle?

Je la regarde s'approcher du beau brun, car oui, il faut le reconnaitre, pour un avocat, il est loin du cliché vieux, grisonnant et bedonnant... Il est plutôt du genre playboy qui s'entretien. Dans d'autres circonstance, Amy l'aurait dragué... et Bella aurait eu plaisir à venir lui prendre quelques billets en danse privée...
De l'autre coté, Sam est déjà sur les genoux de son juge, lui très proche de la retraite, et pervers à souhait de toute évidence. Je la vois qui se frotte, ondule, mimant l'acte à la perfection.
L'hôte m'appelle d'un geste de main, me faisant comprendre que je suis trop longue à me décider... à coté de moi, Ruby prend déjà les mains de l'avocat, les posant sur ses fesses alors qu'elle danse, les jambes écartées pour se trouver au dessus d'August.

Finalement je n'ai pas le choix et si je veux mon pognon, je vais devoir discutailler avec le patron... Je m'approche de lui, telle une chatte, d'un pas lent de la prédatrice, je suis en colère, et cela me rend encore plus sexy il parait. Je viens moi aussi effectuer ma danse solo, sans le laisser par contre poser la moindre main sur moi. Mes mains s'engouffrent dans mes cheveux et j'ondule tel un serpent, fusillant du regard Ruby qui ne va pas tarder à se frotter à son "client"...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Ven 22 Mai - 14:06

Ok. Pas timide du tout. Ses sourires n’ont rien d’innocent et chacun de ses gestes est tendancieux à souhait. Je pensais qu’une stripteaseuse était une danseuse. Danser, c’est bien sûr séduisant et parfois sensuel, mais il n’y a rien de subtil dans ce que Ruby me montre. Elle s’empare de mes mains et j’ai juste le temps d’effleurer ses fesses avant de les descendre en espérant un coin moins obscène de son anatomie.
Une jambe reste une jambe. Mes mains n’ont rien à foutre là. Je les retire en esquissant un sourire mal à l’aise et m’autorise un regard sur mes camarades. Le juge en a pour son compte, j’pense qu’il n’a pas eu si chaud depuis des lustres ! Quand à Livio, je le sens presque frustré. Ses mains cherchent à atteindre le corps de sa danseuse à plusieurs reprises ; mais celle-ci se faire désirer.
A moins que ce soit la timidité que je cherchais ?

Ruby, qui me fait découvrir qu’on peut être excessivement généreux avec son corps, réduit encore un peu la distance entre nous. A moitié sur moi, elle gémit à mon oreille sans cesser de se mouvoir.
J’n’ai pas trente-six solutions. Soit mon idée fonctionne, soit je me tire. Tant pis si je froisse un grand juge et mon hôte…

« …Eh Livio…t’es pas plutôt brune toi ? »

Hem. Je parlais de subtilité ?
Le juriste est plus étonné par mon intervention que le fond même de mes propos. Je veux la sienne. Pourquoi avoir l’air intéressé par une danseuse si peu accessible ? L’ami est bien trop émoustillé pour s’interroger davantage. Il attrape Bella par la main pour me l’envoyer alors que celle qui se frotte à mes jambes doit changer de monture.
Alléluia.

J’ai besoin d’accélérer les choses, d’avorter la fin de cette mascarade.
Lentement je me lève et me place face à la jolie blonde, savourant les traits de son visage comme les courbes de son corps. D’accord, elle est sublime. Je n’suis pas venu pour ça et ce genre de spectacle ne sera plus jamais une motivation, bordel.
Je m’approche encore un peu et viens glisser les billets chauffés par mes doigts sous les rares morceaux de tissu que je trouve.

J’ai payé mon ticket de sortie.
Non ?

Belosi se colle aussi à sa danseuse et déjà leurs langues s’enlacent. Bon. S’il a besoin de combler un manque, ne peut-il pas faire ça tout seul ?! J’me sens vraiment pas bien, j’ai chaud, et je me bats entre une morale machiste et une raison pathétiquement romantique.
Le maitre des lieux se retire bien vite. Voilà autre chose ! Je n’ai pas l’occasion de le retenir. Le juge est aussi conduit dans une autre pièce, prenant soin de partir avec la rouquine. Vraiment, c’est trop d’honneur. Deux pour moi. Vraiment, vraiment trop pour ce soir : ça n’a pas de sens.

C’est même pas mon anniversaire !
...

Si j’ai des soupçons, je n’ai aucun moyen de savoir que nous sommes surveillés. Que des photos vont être prises. J'n'ai pas l'esprit à imaginer qu’une capture de cet instant peut faire naitre toutes les rumeurs souhaitées. Professionnelles ou non, les filles me mettent dans une situation compromettante. Pour un homme en couple ;

J’essaye de calmer les gestes de Ruby dans un nouveau sourire. La blonde ne peut-elle pas tempérer son excitée de camarade ?! J’suis prêt à les payer pour qu’elles s’arrêtent.
Comment on dit ça à une femme qui se sent irrésistible ?

« Je…j’aurai vraiment apprécié votre numéro dans d’autres circonstances mesdemoiselles mais ces p’tits jeux ne sont plus pour moi. Ne vous fiez pas à leurs vieilles gueules : Stane et Belosi sont encore assez en forme pour les extras. »

Enfoiré. Je me fais sourire mais ça n’a rien de drôle. Faut que je me tire.
Si la blonde semble cogiter – comme quoi, certaines y parviennent – la brune me renvoi sur le canapé en m’assurant que tout ça reste entre nous.
Elles doivent en voir régulièrement des hommes mariés qui hésitent, qui redoutent et se tâtent. Je suppose que la plupart du temps elles savent facilement les faire céder tout en les mettant en confiance.

…Mais combien leur a-t-il promis ?! Et pourquoi tant d’attention à mon égard alors que nous ne nous sommes jamais fait de cadeaux, ni en procès ni en dehors ?


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Lun 1 Juin - 9:12

Je ne comprends pas ce qui se trame et cette soirée me déplaît de plus en plus... Ils nous prennent pour quoi? Et voilà que la monture de Bella me réclame sans en avoir l'air, ou bien se débarrasse t'il d'un colis trop imposant? Va savoir... Toujours est-il que ça ne semble choquer personne... Quoi que... Ruby semble vexée elle, elle a du comprendre ça comme un rejet de son client. Peut-être n'appréciait-il pas ce qu'elle lui proposait. Il ne serait pas le premier à dire vrai, mais on a toutes connu des moments moins cool avec des clients, faut juste savoir être réaliste sur à qui la faute.

Le brun se lève, s'approche de moi sans pour autant jouer les clients collants. J'ai un pressentiment le concernant qui commence à grandir en moi, comme s'il avait senti mon envie de me barrer et qu'on la partageait... Pourtant, il ne part pas, non, c'est le maître des lieux qui se tirent, abandonnant Ruby qui enrage secrètement. J'avoue que ça la fout mal, et que s'il s'était tiré lorsque c'était moi qui dansait pour lui, je l'aurai sans doute mal pris aussi... Reste à savoir s'il l'a prévenu, s'est excusé ou je ne sais quoi...

De l'autre coté on a la rouquine qui s'en donne à cœur joie. Elle m'écœure... Non pas que Monsieur le Juge n'est pas le droit à son quart d'heure au paradis non, mais voilà quoi, elle semble presque y prendre gout et ça, moi je ne peux pas. J'aime le sexe, c'est pas là le problème. J'ai des amants, je batifole, j'aime tester plein de nouveautés... Mais de là à coucher avec un vieux juge pour du fric... non... J'ai jamais aimé simuler... Simuler c'est perdre tout le plaisir de la chose. Quand on commence, on n'est plus capable de s'arrêter, et on oublie de prendre plaisir. Et si tu simule pas face à un homme qui est capable de te donner du plaisir, tu le frustre et t'as perdu ton fric non? J'en sais rien, j'veux jamais avoir à le savoir.

Le juge parti, Ruby revient à la charge sur mon nouveau client, son ancienne proie. J'ai comme qui dirait l'impression que monsieur lui n'est pas aux anges...

Ruby se jette sur lui, elle n'a visiblement rien compris au message... Moi si... Et je compte bien en profiter car j'y vois là un beau billet de sortie...

Ruby...

Elle se colle à lui, faisant sembler de ne pas m'entendre...
Je viens également m'approcher du client et choppe le menton de Ruby, ainsi elle ne peut plus m'éviter.

Je crois que ce cher monsieur n'a pas assez d'appétit pour nous combler toutes les deux...

Elle me dévisage, me fusillerait du regard s'il était une arme chargée. Et moi? Je m'en fous royalement, je veux me tirer et quelque chose me dit qu'en agissant ainsi je peux y parvenir...
Au pire... ouais non, dans d'autres circonstance, j'aurai pas craché sur une partie de batifolage avec un beau brun tel que lui, mais là, ça fait vraiment trop pute.

Laisse moi m'occuper de lui...

Pour prouver ma "véritable" envie, je vais jusqu'à mon ma main sur son entre cuisse de manière assez prononcée, bien trop prononcée même pour quelqu'un qui n'a aucune envie de jouer à ce jeu, mais j'ai besoin d'être crédible...

Ruby se tire en ronchonnant, quitte la pièce et cherche à rejoindre le maître de cérémonie surement.

Enfin seul avec le brun, je m'installe à califourchon sur lui, bras sur ses épaules, j'enfouis mon visage dans son cou comme pour l'embrasser, mais ce ne sont que des mots qui touchent sa peau...

Soit je me trompe et je suis mal barrée, soit j'ai raison et tous les deux on veut se tirer de ce guêpier...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Lun 1 Juin - 21:10

Les gestes sont faux, les pseudos sonnent creux et chaque regard échangé me plonge dans un scrupule étouffant. Je ne m’étais pas rendu à ce genre de soirée généreuse depuis que ma relation avec Erika a pris un ton sérieux et, bizarrement, je n’avais pas d’inquiétude à ce sujet. Si j’ai toujours considéré la fidélité pour de la connerie, j’ai fait une incroyable découverte avec ma flicette. C’était probablement naïf mais depuis elle et jusqu’à ce soir, je me pensais incapable de la tromper ;
Les gestes s’intensifient, les pseudos résonnent lourdement et j’esquive les regards.

Puis la blonde prend la parole. Règlement de compte, remboursement de dette ou je ne sais quelle controverse, j’espère pouvoir me retirer discrètement alors que Ruby et Émeraude – ou je n’sais plus qui – discutent. En vain. C’est en fait pour moi qu’elles se chamaillent, de ce que je comprends. Je fronce les sourcils et retiens un sourire mal placé alors que je nous imagine observés : nous avons l’air bien stupides tous les trois.
Finalement, l’excitée se retire, furieuse, et la dernière danseuse s’installe sur moi.

Aller, Lockhart, il y a surement de plus grands défis à relever !
Je plaque mes mains sur ses hanches et m’apprête à la repousser quand de ses lèvres s’échappent non des baisers mais des mots.
Belosi est vraiment un pauvre con. Il n’est même pas fichu de s’assurer que ses filles sont ouvertes aux suppléments.

Légèrement rassuré quoiqu’un peu perplexe, je replace mon visage face au sien et acquiesce en souriant.

« Quelque chose me dit que si vous avez raison, vous êtes quand même mal barrée. C’est Belosi qui vous paye ? Que vous a-t-il demandé, à vous et vos collègues ? »

Non je n’aurai pas de remords s’il choisi de s’en prendre à la réputation de ces danseuses, s’il promet de nuire à leur travail en faisant la pire pub qui soit ou pire, en détournant la loi pour se venger. Ce serait stupide, cruel, et je doute qu’il soit assez doué pour y parvenir si aucune ne commet vraiment une faute ; mais qu’importe.
Je n’aurai pas le moindre scrupule.

Sauf que Livio est plus tordu que ça. Personne n’a jamais pu le prouver et aucun juriste ne s’est aventuré à le menacer, mais nous savons tous quelles sont ses méthodes. S’il se considère au dessus des lois, je vous laisse imaginer à quel point il méprise les Bella et autres Ruby.
Trop d'innocentes en ont fait les frais.

« Je crois que nous avons tous les deux une réputation à sauver. »

Hm. C’est surement maladroit mais l’heure tourne et l’ambiance lourde qui plane m’écœure de plus en plus. J’attrape délicatement la main de la demoiselle et lui intime de se relever.

« J’veux dire… Il vaut mieux que nos clients respectifs et tous ceux qui font notre monde restent persuadés de nous connaitre. »

Elle n’est pas repoussante. Elle est carrément séduisante à vrai dire. Mais aussi solidement qu’elle s’attache à l’éthique et l’honneur, je m’agrippe au visage de celle que j’aime, à ses répliques mordantes, ses parfaits baisers et son caractère brûlant.
Mieux vaut éviter d’être déjà carbonisé.

« J’propose qu’on s’éclipse. Tous les deux. Faisons mine de...nous offrir plus d’intimité encore. »

Dis-je en indiquant la sortie, me mordant la lèvre. Il nous suffit de monter dans ma voiture pour faire croire à tous les curieux que nous partons ensemble et le tour sera joué.
J’aurai sauvé la dernière danseuse vertueuse de cette ville et mon couple dans la même soirée !
...


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Jeu 4 Juin - 9:39

J'avais raison, et ça ne me rassure pas pour autant car ce qu'il me dit sonne juste. Oui, je suis mal barrée quand même... Lui aussi d'ailleurs. Perso, ma réputation n'est pas ce qui m'inquiète le plus... Quoi que, si on vient à apprendre que Bella couche pour du fric, la Bella insaisissable, celle qui refuse tout de la part de tout ses clients? J'ai toujours refuser ce genre d'approche, et j'ai toujours mis en garde les autres filles d'éviter de me proposer ce genre d'emmerdes. Mais voilà, j'ai cru Ruby, en sachant pourtant pertinemment qu'elle ouvre ses cuisses au premier dollar qui s'agite. Alors finalement si, je tiens à ma réputation et tout ça m'emmerde comme jamais. Après, j'aurai pu tomber sur pire, j'aurai pu me retrouver coincée avec le vieux juge, ce gros porc qui ricanait comme un puceau lorsque la rouquine lui léchait le cou. J'ose même pas imaginer ce qu'ils font là.

J'ai toujours aimé le sexe, je m'en cache pas et j'assume parfaitement ma vie, en tant qu'Amy. Mais Bella est intouchable, et ça, j'y tiens.

Pourtant, alors qu'il me parle, je continue mon petit numéro pour une caméra qui peut-être n'existe que dans mon imagination. Je me tourne, faisant dos au brun, frottant mon bassin au sien, glissant mes mains dans mes cheveux, ondulant de manière subjective. Je me vexerai presque si cela ne lui faisait rien, et pourtant, je ne tiens pas spécialement à réellement lui faire de l'effet, mais voilà, l'orgueil qui est le mien est parfois mal placé.

Je me retourne le voilà qui me prend le poignet, m'indiquant que nous devons nous éclipser. J'aime son plan, mais il faudra que nous soyons crédibles.
Je finis par me relever, sa main toujours accrocher à la mienne. Il n'est pas trop ferme, juste ce qu'il faut. Nul doute quand je le regarde, que dans d'autres circonstances, j'aurai pas été contre du bon temps dans sa voiture, ou ailleurs. Il est plutôt bel homme, semble s'entretenir de ce que j'ai pu découvrir au toucher.

J'adhère... Par contre, vu les spécimens, je pense qu'il va falloir forcer un peu le jeu...

Je ne couche pas avec mes clients, mais pour sauver ma peau, je veux bien jouer un peu avec le feu.
Lorsqu'il se lève à son tour, je remercie le créateur des talons grâce à qui je ne suis jamais ridiculement petite face à un homme. J'entoure son cou de mes bras tout en collant mon corps au sien.

Il va falloir montrer le désir ardent que tu as pour moi chéri...

Changement de registre, mais en effet, s'il veut sortir de là en faisant croire que Belosi l'a eu, il va falloir donner un peu de matière... Je ne demande pas forcément de baisers langoureux, mais qu'il me montre de l'intérêt. Je pourrai vraiment me vexer s'il n'y parvient pas...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Ven 5 Juin - 11:20

Ses bras s’enroulent sensuellement autour de ma nuque quand nos corps se frôlent, pas si timides que ça. On n’peut pas être indifférent à une pareille demoiselle, quelles que soient les pensées amoureuses qui occupent notre esprit.
La culpabilité et l’embarras ne chassent pas l’appétit. Faiblesse qui m’habite depuis si longtemps, ce défaut que j’adore, véritable dépendance, mal protecteur. Ça fait partie de moi. Les femmes sont ma gourmandise. Elles sont utiles, plaisantes, délicieuses, compliquées, chaleureuses. J’ai bien failli leur préférer l’alcool à une époque. C’était finalement plus dévastateur encore, alors je me suis accroché à elles pour supporter le travail, la famille, le vide qui faisait ma vie.

Je ne veux pas de Bella. Et elle ne veut pas plus de moi. Qu’importe ce que crient nos corps échaudés, nous devons convaincre toutes les oreilles qui peuvent trainer et surtout les regards. J’aimerai être persuadé que personne ne nous voit, mais dans le doute…
Mes mains prennent place sur le bas de son dos, caressant la naissance de ses fesses avec une légèreté taquine tandis que mes lèvres s’invitent contre son cou.

Il va falloir montrer le désir ardent que tu as pour moi chéri...

« ...Ça ne devrait pas être compliqué. »

Lentement les baisers sont déposés sur sa peau chaude, légèrement sucrée. J’inspire son parfum, ferme les yeux comme pour oublier ce qui ne fait pas encore partie du passé et je commence à reculer. Nous devons quitter cette pièce.
J’ai déjà entrainé les femmes jusqu’à ma voiture, nous avons rarement eu le temps d’atteindre l’appartement ou l’hôtel. Ce devrait être crédible, je n’suis sans doute pas très bon comédien mais ce genre de rôle me va – bizarrement – très bien.

Je glisse jusqu’à sa cuisse pour la faire remonter contre moi, je l’enlace, la serre, cherche à l’embrasser pour finalement me refuser. Joueur. Restons sages en feignant les provocations.

Lorsque nous atteignons le couloir qui mène aux jardins je murmure, impatient. Viens, on va faire un tour. Viens. Dis-je en résistant toujours à sa bouche, repérant à tâtons le sentier qui mène aux voitures.
Encore faut-il que je me souvienne où se trouve la mienne.

Belosi n’est pas là. Je replace mes mains dans celles de la demoiselle pour qu’on ait l’air de se précipiter. Ce qui est le cas. Ne perdons pas plus de temps. Ça m'évite de la toucher.
J’avoue être surpris par l’absence du maitre des lieux. Il aime tout contrôler, il aime se penser grand maitre du destin.
Je m’attendais à ce qu’il retarde mon départ. Qu’il se mêle de ce qui ne le regarde pas – de ma future nuit avec Bella notamment. Mais rien. Sa gueule de con n’apparait pas et déjà je referme la porte sur ma danseuse avant de passer au volant.

Soulagement, frustration, chaleur.

« …Et maintenant ? »

Le moteur gronde et je quitte les lieux, sans savoir où je vais. Quelque chose n’allait pas. Aucune certitude, juste une appréhension, mais ça suffit pour me nouer le ventre.

Pourquoi j'suis incapable d'assumer ?...


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Ven 5 Juin - 15:49

Faut savoir prendre sur soi... Y'a toujours pire comme situation hein. Me voilà donc à devoir me laisser embrasser et tripoter par un mec à qui je n'ai pas adressé plus de dix phrases. Je ne suis pas une sainte, j'ai déjà couché avec des hommes rencontrés le soir même... Mais avant qu'il ne viennent carrer leurs mains sur mes miches, y'avait tout de même un laps de temps raisonnable et quelques discussion autour d'un verre. a jeun, comme ça, je trouvais ça légèrement moins fun. Oh bien sûr, je l'ai déjà dit, il était plutôt bel homme et je l'aurai sans aucun doute chercher dans d'autres circonstances, mais là, c'est en feintant le plaisir que je le laissais faire. De toutes manières, avions nous vraiment le choix?

Il avait beau m'avoir répondu avec aplomb, je sentais tout de même une légère retenue dans ses gestes, ce qui me faisait étrangement plaisir. En temps normal j'aurai pu m'en offusquer, dans l'idée qu'il se retenait parce qu'il n'en avait pas envie. Mais là, j'étais presque contente qu'il ne profite pas de la situation et qu'il n'essaie même pas de vraiment me tripoter. Certes, il m'embrassait dans le cou, mais je ne ressentais pas de désir à proprement parler. Il simulait très bien, ce qui pouvait qu'être un bon point au vue de notre situation.

Devrais-je dire que je le remercie de ne pas m'avoir carrer sa langue dans la bouche? Je sais, ça fait très à cheval sur mes valeurs alors que j'ai parfois une si petite vertu... Mais voilà, je n'ai nullement l'intention de me le faire, et donc, moins on échangera de fluide et mieux je me porterai.

J'ignore si notre hôte nous observe, ou si Ruby s'occupe de lui... Peut-être les deux! A vrai dire, ça ne m'étonnerait pas, je le vois bien en pervers, une femme sous le bureau pendant qu'il prend plaisir à regarder ses proies s'envoyer en l'air avec des femmes payées pour ça. Il doit se sentir fort, s'imaginer qu'il a un pouvoir sur eux, voir même pouvoir les faire chanter si besoin. C'est pourquoi nous voir rentrer dans sa voiture doit l'ennuyer tout autant qu'il doit jubiler. Que s'imagine t'il, que je vais grimper sur l'avocat et le chevaucher comme une texane?
Et non, une fois dans la voiture, je me glisse à l'avant, siège passager et le laisse prendre le départ. Je soupire, j'aurai mon payement et je garde mes valeurs intactes.

Maintenant? On s'éloigne le plus possible de ce guêpier!

C'est une évidence, et je n'ai pas besoin de le dire qu'il était déjà en route pour loin de là. Mais quelle direction prendre? Chez lui? non, pas la peine... Chez moi? et qu'il sache qui je suis, où j'habite? Très peu pour moi...

Dépose moi à "l'Eagle", c'est dans Brooklyn Height...

Je le guiderai une fois dans le quartier... Là bas, j'y retrouverai une amie qui pourra me dépanner en fringues pour que je rentre chez moi dans une tenue plus classique. Je n'ai rien laissé de valeur, de personnel ou d'intime chez Belosi, juste une tenue de serveuse qui ne m'appartenait même pas, mais qui aurait été plus discrète pour rentrer chez moi.

Une ou deux minutes passent avant que je ne parle à nouveau...

T'étais pas au courant du plan cul de ce soir hein? Pigeon du grand corbeau?
On est deux dans ce cas... Même si moi j'l'avais senti venir mais j'ai pas voulu le croire...

Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Ven 5 Juin - 18:57

Brooklyn Height.
Je prends la direction comme un automate, le regard concentré sur la route et les mains contractées sur le volant. J’ai presque honte de la savoir à mes côtés, pourtant elle est danseuse. Juste danseuse. Mais je vire parano, j’ai l’impression que tous les regards croisés des automobilistes sont là pour m'espionner, me juger. Je déglutis et monte le volume de la radio qui passe je ne sais quelle connerie bruyante.
Brooklyn Height.

Amy – dont j’ignore le véritable prénom – reprend la parole et je tourne une seconde les yeux vers elle. Que pense-t-elle de moi ? Mon attitude de ce soir ne fait certainement pas de maitre Lockhart un gentilhomme. Il serait même logique qu’elle me considère comme tous ces pervers présents ce soir ; puisque j’en faisais légitimement partie.
Puis j’n’aime pas qu’elle me compare à un pigeon. Pourtant sa remarque m’arrache un sourire et je glisse mon bras sur la fenêtre baissée, profitant de l’air frais revigorant.

« …C’est pas vraiment dans les habitudes de Belosi. Mais je, j’connais ce genre de plan. Ça ne me dérangeait pas. Avant. »

Songeur, je replace mon attention sur la circulation bien qu’il y ait peu de voitures à cette heure-ci.
Aujourd’hui ces soirées obscènes me dérangent, je le constate après coup. Il aura donc fallut que je sois de nouveau confronté à ces conneries pour réaliser deux choses : je n’en ai plus envie ; je ne dois pas y retourner. Si je n’suis pas foutu d’être sage. L’étiquette qui me colle à la peau était quasi exacte, jusqu’à Erika.
Démentir maintenant serait mal pris dans le milieu, peut être même risqué, qui sait ? Une amertume nouvelle s’étale dans ma gorge alors que je soupire discrètement.

Je n’sais plus trop ce que je suis, sans ces étalages de fric, de chair fraiche et de talent.
Il n’y a plus que ces sentiments puissants, contradictoires et étouffants pour elle.

« …Toute cette mise en scène n’était peut être pas nécessaire. J’veux dire, ton métier n’implique pas ces compléments de sexe et ma carrière ne tient surement pas à ma renommée. »

Le fait est que je n’en sais rien. Je ne sais plus. J’ai tout fait pour assumer les écœurants défauts, pour les clamer avec provocation et fierté, tellement qu'il me parait difficile voire impossible d’arborer ce nouvel August en étant fiable et respecté ;
Bordel.

« Enfin. »

Ce qui est fait est fait. Je ralentis progressivement par anticipation d’un feu rouge et cherche le regard de  la jolie demoiselle dont le parfum rempli déjà la voiture.

« Si ça te permet d’éviter remarques et ennuis, c’est le principal. »

Je tente un sourire qui reste léger et reprends la route lorsque le feu  passe au vert. La lumière me fait froncer les sourcils et une vive douleur me mord la nuque. Je n’sais même plus ce que j’ai bu. Ne restent que les gestes des danseuses, leurs regards avides et pourtant retenus. Les défis de Belosi et son étonnante façon de ne pas riposter à mes attaques ;
Ça ne lui ressemble pas.
Mais il jubile ce soir. Son amante est délicieuse, il va en prendre soin. Savourer, profiter jusqu’au bout de la nuit en oubliant sciemment de se concentrer sur le procès qui nous attend. Il est satisfait, victorieux. Son mail est parti, les nombreuses photos atterrissent déjà dans la boite de réception et ce n’est plus qu’une question de minutes avant qu’elles soient vues.

Je continue de suivre les indications de la jeune femme.

« T'es sûre que je peux te déposer dans cette tenue ?... »

J’suis plutôt bien au courant du cauchemar que vivent certains, certaines surtout, à une heure aussi tardive de la nuit. Mais je n’insisterai pas, du moment qu’elle ne se fait pas abattre en refermant la porte : j’ai eu mon lot d’émotions fortes pour la soirée.


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Lun 15 Juin - 10:53

Il m'a parlé, m'a répondu, je l'ai écouté, mais je n'ai rien répondu... Hormis pour l'informer de la route à prendre. Qu'avais-je à ajouter à tout ça? Ma carrière ne tenait pas non plus qu'à ce genre de choses... Je risquais quoi au pire? Mon patron l'apprend et tentera de me refiler des suppléments dont je n'ai aucune envie. Je devrais faire comprendre que je ne mange pas de ce pain, refaire ma réputation et me battre pour effacer cette image qu'on se sera faite de moi. Oh bien sûr ce pourrait être pire si je voulais passer des casting et qu'on avait ces échos sur moi. Mais voilà, je ne risquais pas grand chose. J'ai juste mes limites, mes envies et celles ci, j'y tiens.

Je regarde le paysage, les lumières de la ville, et je me dis que je me serai bien fumer une cigarette sur le trajet, mais je n'ai rien sur moi, pas même mes papiers. Ruby va m'entendre la prochaine fois que nous nous croiserons, et elle, sa réputation ne sera plus à faire avec moi. Je ne vais pas me retenir de faire passer le message qu'elle n'est pas digne de confiance, qu'elle entube ses "amies" et qu'elle se fait du fric sur le dos des autres. Je suis sûre que notre patron cherchera du coup à savoir si elle pique pas dans la caisse en s'offrant des extras non déclarés au sein du club. Je suis capable d'aller loin dans mes vengeances, surtout quand on touche à mon image.

Une fois arrivés sur place, voici mon chauffeur qui s'inquiète de me laisser dans ma petite tenue. Il est vrai que se promener en mini short et débardeur court ventre nu en pleine ville la nuit laisse tout de suite penser à un travail de nuit plus ou moins légal et assez dangereux. Mais dans le bar où je vais, je sais que je trouverais l'aide qu'il me faut, si tant est que Cheryl travaille ce soir, et dans le cas contraire, je me retrouverais mal barrée...

Non, j'peux pas dire que je suis sûre...

Je ne panique pas, j'angoisse même pas. J'suis juste parfaitement emmerdée par tout ça, par cette soirée, et tout le reste. La main sur la poignée, je laisse passer quelques secondes silencieuses.

Disons que si la personne qui peut me dépanner n'est pas là, je serai pas plus avancée que ça.

Je me laisse retomber dans le fauteuil de la voiture en soupirant. J'ai aucune envie qu'il voit où j'habite, mais je joue avec le feu en lui demandant de me laisser ici sans aucune garantie.

Tu peux aller à l'intérieur demander si Cheryl est là?

C'est une idée comme une autre, ça m'évitera de me balader en tenue de "travail" et qu'il se tire avant que j'ai reçu des fringues dignes de me laisser rentrer chez moi. C'est simple... Elle est là, je le quitte et fini la soirée, elle est absente et il m'aura encore un peu sur le dos, le temps que je trouve un plan B...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


MESSAGES : 2295
POINTS : 806
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Mer 17 Juin - 10:02

Elle hésite. Et elle a raison. La jolie blonde dans cette tenue est un objet de jeu et de désir. Elle ensorcellerait la plupart des passants, convertirait les plus timides et ferait taire la dignité des plus nobles comportements. Non vraiment, elle a raison de ne pas être sûre, d’avoir quelques appréhensions. Il est tard, cette ville est bien trop dangereuse et la soirée qui a déjà mal débuté nous promet de ne pas s’arrêter si facilement.
Je pousse un soupir contrarié. Plus je passe de temps avec elle et plus je me sens coupable. Pourtant ma seule faute c’est de ne pas savoir me comporter en homme casé. Ça viendra, qui sait, mais à cet instant je veux simplement m’éloigner de la jeune femme.

Tu peux aller à l'intérieur demander si Cheryl est là?

Ben voyons. Et lui laisser ma voiture ? Elle préfère surement que je laisse le moteur tourner aussi ! Je la fixe en silence avant de chasser ces suspicions grotesques. Ce n’serait vraiment pas de chance si la danseuse que je « sauve » décide de me voler voiture et papiers.
J’acquiesce et quitte le véhicule pour rejoindre rapidement le bar. Trouver Cheryl. Merde, je ne sais même pas comment s’appelle ma passagère ! Qu’est ce que je vais bien pouvoir lui dire, à cette fameuse Cheryl ?

Lorsque j’entre – un peu brutalement – la plupart des visages se tournent vers moi. Je hausse un sourcil railleur face à leur étonnement. Quoi ? On ne peut plus entrer dans un bar tranquillement ? J’apprécie toujours être le centre d’intérêt mais vraiment, pour aujourd’hui, j’en ai ma claque.
En obligeant quelques bourrus à me laisser accéder au bar, je dénombre les jeunes femmes pouvant correspondre à celle que je cherche. Finalement je m’adresse au type qui sert les commandes.

Il hésite, me jauge, sourit. Les faux ivrognes ricanent, les demoiselles se resserrent pour baisser encore d’un ton leurs murmures. Je réitère, faisant preuve d’une patience qui me surprend. J’évoque la miss qui m’envoi avec les rares éléments dont je dispose et je lève un peu la voix.
Si Cheryl est ici, elle pourrait se manifester !
Ce qu’elle fait. Je l’invite à passer devant pour rejoindre son amie. Malgré la mise en garde d’un client, elle n’hésite pas. Comme si la sécurité de Bella méritait de prendre le risque de sortir avec un inconnu ;

Les retrouvailles sont chaleureuses, et souriantes, blabla. Je lève les yeux au ciel discrètement et fini par leur sourire, pas peu fier d’avoir été utile et sage. Sage et utile. Un mec bien quoi ;

« Merci d’avoir coopéré, tout à l’heure. Au revoir mesdemoiselles. »

La soirée est terminée. C’est du moins ce que je pense. Si cet espoir ne dure en réalité que quelques minutes, laissez-moi les savourer.


©️ OMEGA
just listen to me, you and the boys, are my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   Lun 22 Juin - 11:05

Je sens bien que ça le fait chier ce que je lui demande… Mais en même temps, je compte pas m'enfuir avec sa caisse. ça m'apporterai quoi sérieux? Une bagnole volée, ça n'attire que des emmerdes, surtout que celle-ci passerait pas inaperçue, et j'ai beau avoir les contacts pour la faire disparaître à bon prix, c'est pas mon truc. Mais voilà, il finit par accepter et je le vois entrer comme un cowboy dans un saloon. ça me fait marrer, c'est pas du tout le style du bar. Il va faire tache au milieu du décor, mais en même temps il n'y va pas pour y passer la soirée;
Il y a peu de filles qui travaillent ici, et j'imagine que la trouver ne doit pas être si compliqué, tant qu'elle n'est pas en pause. Ceci dit, s'il ne la voit pas, je suis pas sûre que le patron soit super jouasse de voir un "lient" chercher après sa serveuse vedette…
Mais voilà, j'ai pas à me prendre la tête longtemps, bien que cela ne soit pas vraiment le cas en fait. Cherry sort du bar accompagné de l'avocat et je suis contente de la voir. Ce n'est pas les retrouvailles qu'il s'imagine, on est pas deux copines qui s'extasient de se revoir l'une, je ne me jette pas dans ses bras comme dans ceux de ma sauveuse non plus…

Je sors de la voiture et vais pouvoir monter au dessus du bar pour enfiler une tenue plus décontractée pour rentrer chez moi. J'suis fatiguée, pas physiquement, pas par mon travail, mais fatiguée d'avoir du me sortir d'une situation dans laquelle j'aurai jamais du me mettre. C'est la dernière fois que je fais confiance à qui que ce soit.

Y'a pas d'quoi… J'avais pas l'intention d'en faire plus que ce pour quoi je bosse…

Je me retiens de tout autre commentaire. ça ne servirait à rien, et de toutes les manières, je le regarde partir sans tristesse. Je pense n'avoir jamais à le revoir, et n'en suis pas affectée. à vrai dire, je ne suis pas mécontente que cette soirée touche enfin à sa fin.

Je suis Cherry dans l'escalier jusqu'à sa chambre et quelques minutes plus tard, Bella a disparu pour laisser à nouveau place à une Amy démaquillée, et habillée d'un jogging légèrement trop grand pour moi, et d'un tee shirt juste un peu long. Cherry aime bien se moquer de moi dans ces moments, me rappelant que j'ai quasiment les mensuration d'une ado bien formée… Je ne m'en offusque pas, je sais qui je suis, ce que je vaux… Je la remercie et finis par quitter les lieux à pied, mes affaires dans un sac que je porte par-dessus mon épaule. D'ici quelques pâtées de maison je me prendrais une bonne douche et pourrait oublier cette soirée, juste après avoir fait la peau à Ruby…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Welcome to the party [Pv : Amy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the party [Pv : Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: Manhattan Beach-