Partagez | 
 

 Rakto Volkov arrive en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Rakto Volkov arrive en ville   Ven 14 Aoû - 22:07

Carte d'identité



(c) Copyright

Volkov
Rakto
cureton (le dernier à l’avoir appelé comme ça à perdu ses partis intimes, littéralement.)
50 ans
Américain (russe de naissance.)
Cityzens
Prêtre à l’église saint Raphaël, mais passe plus de temps à trainer dans les bar qu’à faire son office.                                                         aucune attirance pour la chaire. (Seule des veux encore respecté)  



Il était une fois...


Une chanson pour commencer cette présentation

https://www.youtube.com/watch?v=cdkBs0VCSX0

BLABLABLA
Histoire

1966 : Dans un village russe situé vers la frontière chinoise la fête bat son plein, Merva vient de mettre au monde son premier enfant et celui-ci est en bonne santé. Malgré la vodka qui coule à flots et les cris de joie, un relent de tristesse flotte dans l’air, tristesse car le père de l’enfant est mort durant son service militaire, et tristesse encore car un jour son fils à son tour devra se rendre auprès du bureau du parti et s’en aller.

1980 : Rakto a bien grandi, sa mère est morte, mais par les temps qui courent la mort est omniprésente, les soldats du parti arrêtent les gens dans leurs maisons, l’hiver tue plus surement qu’une balle de fusil, et l’armée chinoise réalise des raids nocturnes sur la région. Dans 2 ans il sera assez vieux, et les hommes en uniforme viendront le chercher. Mais le prêtre du village, Nicolas lui dit qu’il peut y échapper, s'il devient prêtre lui aussi alors il ne sera pas obligé de les suivre.

1991 : banlieue populaire de Dorel, depuis la chute du mur et la dissolution du parti communiste, la région est de moins en moins sûre, comme les politiciens se battent pour savoir qui dirige, personne n’est réellement aux commandes, alors çà et là les petites frappes deviennent des chefs de gangs, des gens bien transgressent la loi, et parfois même des personnes meurent. Cela fait déjà trois fois que l’on tire dans la foule qui sort de l’église du père Volkov, des règlements de comptes dit la police…

-« Père Valerian ! Père Valerian ! »

Rakto déboule en trombe dans la nef, son regard chargez de fureur, il scrute la salle avant de tourner les talons, il aurait dû être à plusieurs kilomètres de là, à visiter des enfants malades, mais quand la police l’avait appelé pour lui poser des questions sur l’implication de son condisciple, le père Valerian Broska dans une affaire de pédophilie et de vente d’organes, il n’avait pas pu contenir sa rage. Enfonçant du pied la porte de la chambre, il se figea. Le spectacle qui s’étalait sous ses yeux brisa quelque chose en lui, la vue du corps nu de Valerian tenant par les cheveux une fillette au dos meurtris et aux yeux remplis de larmes, qui le suppliait d’arrêter tua quelque chose dans le cœur de l’homme, la pitié, sans doute ou bien l’amour. Toujours est-il que lorsque le pervers  tournât la tête il fut accueilli par un direct à la mâchoire, reculant sous le coup il projetait la pauvre enfant sur le mur. Le crâne de la petite heurta la surface froide, et dans un craquement horrible elle cessa de bouger.

« Mais qu’est-ce que tu viens de faire espèce de fils de pute ? »

Rugit Valerian, en se jetant sur le prêtre. Celui-ci ne se fit pas attendre et sorti un petit couteau de sa poche et poignarda son adversaire. Une fois, deux fois, trois fois, et ainsi de suite jusqu’à qu’il ne puisse plus bouger les bras. Rakto se leva, contemplant la boule de chaire informe qui gisait à ses pieds et qui il y a quelque temps était un ami proche ; délaissant rapidement cette vision d’horreur et se rapprochant du corps de l’enfant, il l’observât. A vue de nez elle ne devait pas avoir plus de 12 ans. Il l’a pris dans ses bras, et la porta dans sa chambre, rabattit la couverture sur le petit corps qui commençait à se refroidir, lui ferma les yeux et commença à réciter les derniers sacrements. Si elle avait connu l’enfer sur terre, au moins aurait-elle sa place au paradis.

2002 : voilà maintenant 11 ans qu’il avait fui la Russie, 11 années ou la drogue le meurtre et l’alcool on fait partie de son quotidien. Étrangement il n’a jamais brisé son vœu de chasteté, il ne sait pas pourquoi mais il y tenait, surement en pénitence de Valerian. Entre-temps, il a intégré l’armée, Lui qui l’avait fui au début de sa vie, était devenu l’aumônier d’une unité de combat. Renvoyé pour avoir frappé un officier qui l’avait contrarié. Il était parti vers l’Amérique, là-bas il avait pu obtenir la nationalité Américaine mais était vite retombé dans les baffons du monde.

2004 : Le voilà sur le parvis de l’église Saint Raphaël, une vielle ruine qui fut un temps abandonner mais qui lui a été attribué par la ville, il pourra loger dans le presbytère s'il officie en ce lieu. Vêtu de sa soutane noire il pénètre dans l’église ; poussière, araignée et squatteur, ces derniers ne lui inspirent que du mépris.
-« Vous êtes dans la maison de dieu, je vous demande de partir. »
-« Va te faire foutre le cureton ! »
Les deux autres rigoles, mauvaise réponse se dit le prêtre. Sortant de sa poche un sig sauer, il le braque sur la tête du squatteur les plus à droite, faisant apparaitre un petit point rouge sur le front de celui-ci.
« Foutez le camp de ma putain d’église ou je vous troue le cul bande de fils de pute ! »
Pas de réponse, seuls des sourires, et des planches cloutées qui apparaissent dans leur main, « on va te butter puis chiez sur ton cadavre le cureton »
Rakto tire, un corps s’écroule, une balle dans la gorge. Le deuxième lève son arme mais ne pourra jamais l’abaisser, il reçoit un coup de crosse dans le ventre, suivit de deux balles dans le torse. Le dernier tourne les talons et s’enfuit vers la nef, il se cache derrière l’hôtel, on l’entend chialer d’ici, de plus il sent la pisse et la merde à des lieux à la ronde. Sautant sur l’hôtel, le prêtre le regarde.
« Tu sais qui tu me rappelles, toi. Un bon ami à moi, il s’appelait Valerian, je vais te monter ce que j’aurais dû lui faire. »
Tard cette nuit-là les cris de douleur résonnèrent dans l’édifice.  Au matin c’est cette fois-ci armé d’un seau et d’une serpillère que Rakto pénétra dans l’église.
Aujourd’hui : les abords de l’église sont calmes, c’est une zone neutre dans la guerre des gangs qui ravage la ville, quelquefois un abrutit viens tenter de voler l’argent de la quête, mais le plus souvent il ne ressort la queue entre les jambes et les mains vides. Le « père »Volkov est neutre, il ne parle pas à la police, et les petites frappes évitent de l’emmerder ; quelque fois certain viennent même se confesser.



BLABLABLA



...un héros/une héroïne


Caractère


Violent, sans aucun remord, presque sadique voilà ce qu’aurait pu dire du père Rakto Volkov un ami proche, fort heureusement il n’en avait pas, ou plutôt plus. Avec ses 50 ans et sa soutane nombreux furent ceux qui pensèrent pouvoir en faire une proie facile, mais même à 50 ans un militaire russe reste un militaire, plus fort et entrainer que la majorité de la racaille qui venait le chercher. D’un autre côté, il a beaucoup œuvré pour aider les enfants des rues, en particulier les petites filles, qui une fois dehors sont des proies faciles. Elles sont la seule raison pour laquelle il n’avait jamais appelé une voiture de police.                                                                                                                                                                        Quand il ne tue ni ne tabasse personne et qu’il n’aide de jeune fille, il boit, écume les bars comme un mort de soif, il reporte, voir rate complétement des offices pour aller se saouler, oublier que tout ce qu’on lui avait apprit sur l’amour du prochain était faux et tenter de trouver un signe entre deux vers de whisky
Physique


la cinquantaine, des cheveux grisonnant sur les tempes, un corps qui bien que forgé pour le combat accuse le poids des années et des bouteilles. Du haut de son mètre quatre-vingt-six il est un homme plutôt imposant, sous sa sempiternelle soutane, il porte un débardeur gris foncé, un pantalon de travail et une paire de chaussures de l’armée rouge, seule vêtements qu’il peut s’offrir après avoir dépenser son argent en boisson durant des jours. Cet ensemble est dominé par un visage à la fois sévère et pensif, donnant à son entourage l’impression qu’il juge le mode qui l’entoure en permanence (alors que rien n’est plus faut.)
Relations


N’accorde aucun crédit à la vie ou au désir des autres humains qui l’entourent, son rôle de prêtre lui permet juste de protéger comme il le peut les enfants, qui sont les seuls êtres vivants qui méritent le respect à ses yeux, malgré cela il se pli aux conventions sociales pour ne pas perdre sa place, mais n’hésitera pas à faire valoir son point de vu si l’envi sent fait sentir.
Pour ce qui est des relations amoureuses et sexuelles, Rakto a été profondément traumatiser par le viol d’une fillette par son condisciple, depuis il a fermé son corps et dans la mesure du possible son esprit à toute forme d’attirance, ce qui ne l’empêche pas de mentir à ceux qui le questionne sur ce point.  


...avec plus de détails


Définition de l'enfer et du paradis pour le personnage



Pour lui l’enfer, il s’y trouve déjà, la terre et les humains qui la peuplent sont ce qui se rapproche le plus des enfers. Heureusement la présence d’enfants qui peuvent changer cela le réconforte. Pour le paradis, ce serait de ne plus avoir à aider les enfants car toutes menaces auraient été écartées. Lui permettant enfin de sombrer sans arrière-pensée dans l’alcool.
 
Point faible et point fort du personnage

son principale point fort est son entrainement militaire et sa force de caractère, mais c’est en même temps son plus grand point faible, son corps vieillit et n’est plus capable des mêmes prouesses qu’avant, de plus il agira de manière violente dès qu’il le pourra, ce qui couplé à son corps, l’expose à des blessures aussi bien physiques que morales. Dans le cas où l’on serait tenté de prendre un enfant en otage pour le faire chanter il préférera toujours éliminer la menace, au risque de perdre l’enfant, pour pouvoir en sauvé plus par la suite.


La plus grande honte du personnage



Ne Pas avoir pu arrêter Valerian plus tôt, et ne pas avoir pu sauver la petite fille.
Casier judiciaire



Officieux : Meurtre de Valerian Broska, les trois meurtres de squatteurs à son arrivée dans l’église, torture sur le troisème. Officielle : arrêter une fois pour ivresse sur la voie public.

Dis-nous tout !



Vous la plus par du temps mon pseudo est shadosun, et sinon j’ai 19 ans.
Où avez-vous connu le forum ? forum actif est ton ami
Connexion /7 7/7 dans la mesure du possible.
Avez-vous signé le règlement ? oui
Exemple de RP
Spoiler:
 
Célébrité sur l'avatar
Code:
 Liam neeson▬[i]Rakto Volkov [/i]
Multicompte(s) non
Un dernier truc à dire ? je ne veux pas d’ennui, seulement du whisky


Dernière édition par Rakto Volkov le Jeu 20 Aoû - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Ven 14 Aoû - 22:33

Bonsoir et bienvenue sur le forum !
Je vois que ta fiche est bien entamée, si tu as des questions n'hésite pas Wink Le staff est là en cas de besoin. N'oublie pas de prévenir quand ta fiche sera terminée, que je puisse la lire Smile

Superbe choix d'avatar en tout cas, Liam Neeson en homme de foi, ça va faire des malheureuses :big:



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Ven 14 Aoû - 22:41

merci bien Smile , petit problème avec la taille mon avatar, j'ai beau changer l’image source, rien ne change.
Revenir en haut Aller en bas
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Ven 14 Aoû - 22:52

Alors pour ton avatar, il faut déjà que l'image soit au bon format (200px de large sur 300 à 400px de hauteur) et ensuite que tu colles le lien URL de cette image dans ton Profil > Avatar > Lier l'Avatar à partir d'un autre site : (c'est la dernière ligne normalement) et voilà Smile



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Ven 14 Aoû - 23:16

merci, normalement, à part l'exemple de rp tout est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Sam 15 Aoû - 8:41

Il ne faudra pas oublier de compléter l'exemple Rp Wink

Pour le reste de ta fiche, le plus gros souci représente les fautes. Orthographe, grammaire, conjugaison, je suis désolée mais ça ne passe pas avec moi. Je peux comprendre qu'on en fasse certaines par inattention, ça m'arrive aussi mais là clairement il faut que tu relises ta fiche et que tu la passes au peigne fin parce qu'il y en a beaucoup trop, ça gêne la lecture, ça risque de compromettre ton intégration ici. Il y a des mots qui n'existent pas quand tu relis bien silent On n'est pas tous des magnats du Bescherelle, je peux le concevoir mais un texte avec un minimum de fautes reste toujours plus agréable et donne toujours plus envie aux gens Wink

Ensuite, l'histoire se tient jusqu'à ce qu'il arrive à NY où là, j'ai un peu de mal à cerner comment 12 meurtres dans son église ne vont pas amener la police à sa porte, surtout s'il ne leur parle pas et qu'il apparaît donc d'autant plus suspect Razz Il faudrait trouver une autre explication, plus plausible parce que là ça paraît tout de même un peu gros. Quand bien même il ne leur parlerait pas, ils peuvent avoir accès à son casier comme il a été interpellé pour ivresse publique et donc savoir qu'il vient de l'armée russe, qu'il était prêtre aussi là-bas, se demander la raison de sa venue... etc.



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Sam 29 Aoû - 16:44

Ça fait deux semaines que ta fiche est en route et tu arrives à la fin du délai accordé pour la terminer. Sans nouvelles de ta part d'ici demain, je devrai la mettre aux archives Wink



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5590
POINTS : 3068
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   Lun 31 Aoû - 7:43

Pas de nouvelles, j'archive Smile



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482 En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rakto Volkov arrive en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rakto Volkov arrive en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville ...
» Suzanne Lockhart arrive en ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: Archives présentations-