Partagez | 
 

 Robin Danika Wilton [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


MESSAGES : 29
POINTS : 40
AVATAR : Riley Keough
CRÉDIT(S) : @me
TAG LINE : "I made a mess, I’ve been a mess, I guess And guess what life is messy"
PROFESSION : Journaliste


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 27
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: PETITE FRAPPE
MessageSujet: Robin Danika Wilton [Terminée]   Sam 29 Aoû - 23:42

Carte d'identité

 
(c) me

Si vous décidiez de faire une rapide recherche internet voici ce que vous trouveriez : Robin Danika Wilton + Née le 17 avril 1989 + Anglaise + A immigré aux Etats-Unis il y a 5 ans + Journaliste pour quelques journaux sans grandes importances (de ceux qui finissent au fond d’un carton ou autour de ce sandwich que vous avez acheté au coin d’une rue) + Embauché il y a presque 2 ans par The Village Voice + Quelques photos sans doute + Un tour sur Facebook vous apprendra sans doute qu’elle voue une véritable passion au cinéma, qu’elle défend avec ferveur le féminisme et la cause LGBT bien qu’elle soit hétérosexuelle, qu’elle est athéiste, qu’elle n’est plus dans une « relation » depuis maintenant 2 ans et demi, qu’elle a un poisson surnommé Pullitzer et qu’elle a récemment été faire un tour a Las Vegas. Vous trouverez aussi traces de bons nombres d’articles allant du sujet le plus idiot à des sujets bien plus sérieux y compris celui portant sur un des plus gros coups de filet réalisé en suède où un réseau de trafic de contrefaçons tout entier avait été démantelé. La jeune femme pensait à l’époque tenir l’article du siècle, celui qui lui ouvrirait tout les portes, mais rien ne s’était ensuite passé comme elle l’avait prévu.
 


Il était une fois...



Girl I can see in your eyes that there's
Something inside that made you evil
Where did you go?

Justin Timberlake – TKO

Histoire


Robin a toujours été une rêveuse, une enfant pleine d’imagination, friande d’histoires rocambolesques peuplées de princes et de princesses, de lieux lointains et mystérieux, de dragon et de combats grandioses. Le point commun de ses histoires ? Une fin toujours heureuse, ou le dragon périssait, le prince et la princesse devenaient roi et reine d’un royaume heureux sur lequel ils gouvernait avec justesse et équité. Sa mère lui avait appris à lire bien avant qu’elle intègre la classe et de ce fait, elle était toujours celle vers qui ses petits camarades se tournaient à la récréation, eux aussi aimait les histoires tout droit sorties de son esprit et contrairement à elle, ils n’avaient pas la moindre idée qu’en réalité, toutes ces jolies histoires sortaient de livre bien réel que sa mère lui racontait en cachette. Les lectures n’étaient guère variées dans leur communauté et chaque livre devait être approuvé par David ne leur laissant que peu de choix, mais ce n’est pas ce qui l’arrêtait, non, son imagination restait inconditionnellement fertile. Ce n’est qu’en grandissant et en découvrant le monde, ce monde duquel elle avait été coupée si longtemps et qui l’avait longtemps effrayé qu’elle comprit que les histoires qui intéressaient les gens n’étaient pas de cet acabit, loin de là, ils étaient toujours en quête de ragots, de tragédies, de mensonges et d’horreur…dans leurs histoires, les princesses restaient endormies et les princes périssaient sous les flammes brûlantes des dragons.

« La famille », c’est de cette façon que se faisait appeler la secte dans laquelle elle était née, elle avait porté bien des noms avant celui-ci, mais les dissolutions et les procès leur avaient valu de renaître de nombreuses fois. Sa mère y était entrée alors qu’elle n’avait que 18 ans, une gamine seule, perdue, naïve et surtout très enceinte. En quête d’un refuge, de sécurité et d’entraide, elle avait suivi sans vraiment se poser de question cet homme charmant qui avait décidé sans aucune raison, ni attente de la prendre sous son aile. Robin y était donc née, c’était tout ce qu’elle avait toujours connue et le monde lui-même ne lui manquait pas, elle n’en connaissait pour ainsi dire pas l’existence mise à part au travers des histoires effrayantes qu’on leur enseignait. Dieu était au centre de tout et ceux qui refusaient sa parole n’étaient que pécheurs, de dangereux ignorants qu’il fallait éviter comme la peste. Un climat de peur leur était inculqué dès le plus jeune âge, une façon comme une autre de les garder sous leur coupe, d’éviter les débordements et surtout de se garantir une obéissance inconditionnelle.

C’est dans cet environnement sous contrôle que petite fille avait fait ses premiers pas, appris à lire, à compter, à chanter au sein de la chorale, c’est aussi là qu’elle avait eu ses premières amitiés et ses premières disputes…Rien de plus normale présenté de la sorte, mais un jour Robin avait eu onze ans et tout avait changé…C’était à cet âge-là que l’on devenait « grande » et il n’était plus vraiment question de continuer à jouer ou d’être traité comme une enfant, non, à cet âge-là, il fallait apprendre a devenir une femme, et cela, de toute les façons imaginables y compris en passant entre les draps de celui qui était le chef de la famille. Cela ne choquait personne, c’était la norme, les préceptes l’autorisaient et Dieu en était l’instigateur et qui était-on pour remettre en question son souhait ? C’est ce que sa mère lui avait dit lorsqu’elle était rentrée en pleurant et c’est ce qu’elle lui répétait à chaque fois que cela se reproduisait, un laïus qu’elle connaîtrait encore mot pour mot plus de quinze ans après.

Les détails de son enfance, personne n’en a jamais eu connaissance, elle s’était inventé cette vie « normale », une jolie maison dans un quartier sans histoire, une mère parfois infirmière, d’autre fois avocate, un chien qui parfois devenait un chat, les détails variaient sans cesse au gré de son humeur, la vérité quant à elle, restait profondément enterrée, cachée sous des milliers de mensonges égrenés au fil du temps. Comment raconter ce qu’elle avait vécu durant les treize premières années de sa vie ? Comment décrire cette communauté qui avait à la fois été source de joie et de douleur ? Elle l’avait fait…une fois, une seule et unique fois…cette secte comme le reste du monde appelait ceux qui avaient un jour été sa famille, les abus, le retour au monde réel, la disparition de sa mère qui avait préféré prendre sa propre vie plutôt que d’affronter le reste du monde, les foyers d’accueil et cette liberté qu’on lui avait un jour imposé, la solitude et la peur entremêler…Une seule et unique fois, après laquelle elle s’était promis de ne plus jamais recommencer.

L’une de seule chose constante dans cette enfance mouvementée qui avait été la sienne avait été son goût pour les histoires et son imagination et elle avait bien vite décidé de l’utiliser à son avantage. Si la vie n’avait pas été tendre avec elle, elle n’était pour autant pas du genre à se morfondre et à baisser les bras bien au contraire, cela l’avait poussé à se battre pour ce qu’elle voulait quel qu’en soit les conséquences. Ainsi, c’est à force de travail acharné, de cours du soir, de petits boulots sans grande ampleur et de sacrifices qu’elle avait réussi à intégrer un journal, oh bien sûr ce n’était pas le plus lu, ni même le plus intéressant, mais c’était le seul qui avait daigné lui laisser sa chance. Difficile de se contenter d’écrire sur les chiens écrasés ou les rénovations prévus dans le quartier, ca n’avait rien de stimulant et la jeune femme s’ennuyait, elle avait des envie de plus, elle voulais se démarquer, elle voulait-elle aussi que ses écrits comptent. C’est dans cette esprit qu’elle s’était lancé dans ce qui serait le plus gros échec de sa jeune carrière.

Après cette terrible débâcle, sa réputation avait touché le fond, son employeur l’avait remercier sans ménagement et sans même écouter ses explications et la nouvelle avait très rapidement fait son chemin au sein de toutes les publications de la ville et de ses alentours. Sans emploi et bien vite sans le sou, la jeune femme avait dû prendre des mesures drastiques, elle avait déménagé dans une colocation sommaire et pris un emploi de serveuse au café du coin, non sans continuer à écrire encore et encore, publiant elle-même ses articles sur la toile, mais force était de constater que l’impact avait été quasiment inexistant. Après un an d’effort et de dévouement, elle avait fini par se rendre à l’évidence, personne ne l’emploierait plus tant qu’elle n’aurait pas fait oublier ce désastre, ce qui s’avérait difficile sans aucune diffusion de masse possible. C’est dans cette optique qu’un soir, elle avait décidé de partir, si elle ne pouvait s’exprimer ici alors elle le ferait ailleurs et quoi de mieux que le pays dit de la liberté pour ca ? Alors elle avait fait sa demande, s’était armé de patience et un jour le sésame lui avait été accordé… Adieu reine-mère et bonjour oncle Sam !

S’installer dans la grande pomme n’avait pas été facile, elle avait un peu erré de colocation en colocation, la vie y était chère et les rivalités importantes alors encore une fois, elle s’était résolu à vivre de job par ci, par là avant de s’imposer dans un petit journal. Pour y parvenir, elle n’avait, on peut le dire pas vraiment emprunter le chemin traditionnel, elle avait plutôt choisi la concurrence déloyale, un petit tour dans le lit du rédacteur en chef, un homme marié et père de deux enfants, quelque petites menaces sournoises et la voilà propriétaire d’un bureau et d’une page dans le journal…. Fourbe ? Certes, mais on a rien sans rien paraît-il ! Ce fut là son véritable point de départ, cette expérience bien que loin d’être des plus passionnante, l’avait amener à intégrer d’autre canards, jusqu’au jour où et en vous passant les détails graveleux du pourquoi mais qui avait quelque chose à voir avec de discrets échanges d'argents, elle s’était fait embaucher par un journal de taille, enfin, sa voix allait pouvoir, se faire, entendre, enfin ses objectifs professionnels prenaient une véritable tournure et très vite son nom se fit connaître. Ses articles au sein du journal étaient souvent faits de sujets imposés et malheureusement un minimum censurés, mais, elle parvenait cependant à faire valider quelques idées de thèmes de temps à autre et un jour, elle le savait, il la laisserait raconter cette histoire qui sera LA SIENNE, ce scoop qu’elle a attendu toute sa vie et en attendant ce jour, elle se contentait de cette opportunité de rendre son nom familier pour beaucoup de lecteurs et contrairement à beaucoup, elle avait décidé de s’en servir, se démarquer, là était la clé de la réussite elle le savait.

Créer un blog. Rien de plus facile de nos jours, un design attractif, un bon référencement et surtout des infos croustillantes, c’était la façon qu’elle avait choisi de dire tout haut, ce que personne ne voulait dire et contrairement à bien des gens, elle n’avait pas choisi de le faire sous couvert de l’anonymat, non ce n’était pas vraiment le genre de la jeune femme, elle assumait ses opinions et ses écrits et refusait de se cacher derrière un pseudonyme ridicule, sa voix et son identité était-ce qu’elle avait de plus précieux, c’était ce qu’elle était et ce pourquoi elle voulait être connue, qu’a cela ne tienne et tant pis pour les retours de bâton, elle avait toujours su se sortir des pires situations et elle comptait bien continuer de le faire.

Elle était peut-être maintenant la personne de qui il fallait se tenir éloigné, politiciens, flics, avocats, artistes, fils et fille de… Elle n’épargnait pas grand monde et c’était fait de nombreux ennemis, mais qu’importe, le boulot avant tout et elle défiait les mécontents de venir la trouver, s'il souhaitait eux aussi donner de la voix, elle leur en donnerait l’occasion, mais jusqu’ici personne n’avait souhaiter le faire…un silence qu’elle considérait comme confession et qui l’encourageait à continuer.

Ne baisse pas ta garde New-York car elle n’est jamais très loin.
 


...avec plus de détails


Définition de l'enfer et du paradis pour le personnage

 
Le paradis, ce serait pour Robin d’être reconnu pour ce qu’elle fait, d’obtenir enfin le sésame qu’elle mérite, celui qui lui ouvrira enfin toutes les portes et fera taire tous ses détracteurs qui, un jour, on remit en cause son intégrité journalistique. En attendant ce jour qui elle en est persuadée arrivera un jour ou l’autre, elle se contente, et cela, sans s’en plaindre (enfin tout est relatif bien évidemment) du moindre scoop juteux qu’elle peut dénicher.

Personne n’est à l’abri croyez là, il peut s’agir de cette voisine un peu mystérieuse dont vous ignorez les activités de mère maquerelle, d’un politique un peu trop entreprenant, d’un avocat a la braguette facile, d’un soldat reconvertie au passé obscur, d’une flicette aimant les hommes mariés ou d’une légiste dont le monde s’est écroulé, personne, non, absolument personne n’est à l’abri. Gardez vos secrets bien rangés les enfants, car elle n’aura que peu de scrupules à les divulguer puisque c’est ce sentiment de satisfaction qu’elle éprouve lorsqu’elle déniche L’information que tous les autres n’ont pas qui représente son paradis actuel.

A contrario et si elle est quasiment prête à tout pour obtenir des renseignements sur tous et chacun, elle est de nature extrêmement secrète, aussi l’enfer dans son cas serait que quelqu’un apprenne ou pire divulgue ses petits secrets, pas seulement son passé bien gratiné, mais aussi les magouilles et services auxquels elle a recourent pour gagner sa vie. Plus que les regards condescendants ou le jugement qu’elle pourrait percevoir dans le regard de ses pairs, c’est surtout la vulnérabilité dans laquelle elle pourrait se retrouver qui l’angoisserait.
     
Point faible et point fort du personnage

 
Les points faibles de Robin sont nombreux, tout d’abord elle a de nombreuses choses à cachés et cela la desservira sans doute un jour elle en a bien conscience, c’est pourquoi elle tâche de protéger sa vie privée autant qu’elle le peut mais ses mensonges constants pourrait semer le doute chez celui qui saura observer et écouter. Elle est aussi extrêmement curieuse et fouineuse et se met régulièrement dans des situations qui pourraient se révéler dangereuse, elle agit avant de réfléchir et il s’en est parfois fallu de peu pour qu’elle y perde quelques plumes. Mais en réalité, son plus gros point faible vient de sa difficulté à nouer de vraies relations, compliqués lorsque la moitié de ce que vous racontez est faux, et encore plus difficile de tenir ses mensonges sur du long terme, vous voyez où se trouve le problème ? La solitude n’est pourtant pas vraiment son fort, elle aime être entourée, elle aime partager et à un besoin maladif de se sentir désiré et importante et c’est une balance qu’elle peine à obtenir tous les jours que dieu fait.

Si elle ne manque pas de défauts, elle est aussi douée pour de nombreuses choses, premièrement, elle est maline et perspicace et parvient souvent à se sortir d’un peu toutes les situations ou tout du moins à éviter le plus gros de la casse. Robin n’hésite pas à prendre des risques et est doué d’un sarcasme plutôt légendaire ce qui donne souvent l’apparence d’une incroyable assurance, ce qui (elle ne l’avouera pas) n’est pas toujours le cas. Flegmatique et pas prise de tête, elle est d’une compagnie agréable et les gens qui la connaissent en dehors de son statut de journaliste, l’apprécie relativement facilement, elle inspire souvent la confiance, ce qui malheureusement n’est pas une bonne nouvelle pour ceux qu’elle a pris pour cible.
 
La plus grande honte du personnage


Sa plus grande honte lui semble indélébile et pour cause, elle est disponible aux yeux de tous sur internet. Cela remonte à quelques années maintenant, elle était une journaliste débutante et sa carrière était en essor, elle avait l’impression que tout lui tombait tout cru dans la bouche et elle ne s’était pas méfiée parce qu’une partie d’elle-même estimait qu’après tout ce qu’elle avait traversé, ce n’était qu’un juste retour des choses, elle ne s’était pas méfiée et en avait payé les conséquences.

C’est l’histoire d’un réseau de contrebandes, on ne parle pas ici du mec qui vous vend un portable au coin de la rue ou un joli sac à l’allure luxueuse sortie du coffre de sa voiture, non, on parlait ici d’un réseau d’ampleur, d’une histoire juteuse dans laquelle elle s’était jeté à corps perdu. Elle avait dégoté une source interne, un type qui a force de persuasion lui avait tout dit et forte d’un ego un peu trop fort et d’une envie de reconnaissance démesurée, elle n’avait pas suivi les protocoles, elle n’avait pas attendu, elle n’avait pas pris en compte les règles qui étaient imposées dans ce genre de situation et le résultat avait été catastrophique.

Non seulement cette source indispensable à l’enquête s’était évaporée, mais en plus, cette soudaine disparition avait obligé la police à relâcher certain membres de l’organisation, adieu procès et sentence pour ces types, ils pouvaient la remercier, c’était certain, mais les autres eux avaient décidé de lui faire payer comme ils le pouvaient. Si en Suède le délit d'obstruction à la justice n'existe pas, les autorités ne s'étaient cependant guère gênés pour la raccompagner immédiatement à la frontière
Casier judiciaire

 
Officiellement : RAS
Officieusement :
- Chantage
- Extorsion
- Consommation de Marijuana

Dis-nous tout !



Vous  J. reine du monde enchantée !
Où avez-vous connu le forum ? Par une Espagnole bruyante qui traîne dans le coin !
Connexion /7 5-6/7
Avez-vous signé le règlement ? lu et approuvée, bien cordialement
Exemple de RP
Spoiler:
 
Célébrité sur l'avatar
Code:
 Riley Keough ▬[i] (Robin Danika Wilton )[/i]
Multicompte(s) C’est la dame avec le flingue qui  m’a dit oui !
Un dernier truc à dire ? Say no to drugs and yes to pizza !  


Dernière édition par Robin D. Wilton le Dim 30 Aoû - 20:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8739-robin-danika-wilton-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8740-robin-danika-wilton#732506 http://www.ny-thedarkside.com/t8741-robin-d-wilton#732508


avatar


MESSAGES : 247
POINTS : 73
AVATAR : Lauren Cohan
CRÉDIT(S) : Shya
PROFESSION : Barmaid


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 28 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: FOU DANGEREUX
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Sam 29 Aoû - 23:53

Re-Bienvenu ! ♥
J'adore ton début de fiche que je trouve particulièrement bien écrit ** Et puis... c'est sordide à souhait bordel mais super intéressant ! Hâte de lire le reste ! ♥

Amuse toi bien avec ce nouveau bébé !


Crucify me
Only a shipwreck, only a ghost, Merely a graveyard of your former self
©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MESSAGES : 324
POINTS : 160
AVATAR : Olga Kurylenko
CRÉDIT(S) : Moa
PROFESSION : Médecin légiste, commissariat du Queens.


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 29 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: DÉLINQUANT
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 0:14

Bienvenue bitch.
T'es moche et en plus ta fille est une morue.
:dent:

MAIS NAAAN.
Hâte de pouvoir jouer avec toi bibitch.
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8391-that-old-saying-how-you-always-hurt-the-one-you-love-well-it-works-both-ways-alx http://www.ny-thedarkside.com/t8397-alexei-alvarez-ivanov-rien
Ardet Nec Consumitur


avatar


MESSAGES : 65
POINTS : 66
AVATAR : Lena Headey
CRÉDIT(S) : Anarya
PROFESSION : Psychiatre


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 39 ans.
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 0:39

Reeeeeee! cheers

Bienvenue dans le joyeux monde des dédoublements de personnalité.
Amuse toi bien avec ce nouveau perso :big:


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8729-cathleen-sallander http://www.ny-thedarkside.com/t8730-cathleen-sallander
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5588
POINTS : 3062
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 9:48

Citation :
d’un avocat a la braguette facile, d’un soldat reconvertie au passé obscur, d’une flicette aimant les hommes mariés ou d’une légiste dont le monde s’est écroulé

La Fatalité a du souci à se faire on dirait si tu déterres même les secrets des fiches de présa What a Face

Ahlala, elle promet cette journaliste en tout cas! Re-bienvenue sur le fo, je t'épargne le discours que tu connais déjà et te souhaite bonne rédaction de fiche :eyes: Le début est déjà prometteur.



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482


avatar


MESSAGES : 29
POINTS : 40
AVATAR : Riley Keough
CRÉDIT(S) : @me
TAG LINE : "I made a mess, I’ve been a mess, I guess And guess what life is messy"
PROFESSION : Journaliste


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 27
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: PETITE FRAPPE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 12:43

Merci les gars !! *coeur sur vouuuuuus*
sauf toi Alexeï parce que tu sent le sapin! Very Happy

Erika Stojanović a écrit:
La Fatalité a du souci à se faire on dirait si tu déterres même les secrets des fiches de présa What a Face

C'est fou les informations qu'on peut dénicher quand on cherche bien, et pas de bol elle sait très bien chercher Razz


Girl I can see in your eyes that there's something inside that made you evil
Where did you go?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8739-robin-danika-wilton-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8740-robin-danika-wilton#732506 http://www.ny-thedarkside.com/t8741-robin-d-wilton#732508


avatar


MESSAGES : 58
POINTS : 46
AVATAR : Idris Elba
CRÉDIT(S) : Avatar ♦ yumiita - Signature ♦ Northern lights
PROFESSION : Us marshall


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 43 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: MALFRAT
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 15:42

Rebienvenue (a)


bullet the blue sky
in the howling wind comes a stinging rain, see it driving nails, into the souls on the tree of pain, from the firefly, a red orange glow, see the face of fear, running scared in the valley below
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MESSAGES : 2280
POINTS : 757
AVATAR : Robert Downey Jr
CRÉDIT(S) : <Chouu'>
TAG LINE : On n'est jamais mieux servi que par soit même
PROFESSION : Avocat


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 37
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 18:38

R'bienvenue, hâte de te voir à l'œuvre Rolling Eyes ♥️


♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️

« Un enfant n'a jamais les parents dont il rêve. Seuls les enfants sans parents ont des parents de rêve. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8233-termine-august-sacha-lockhart http://www.ny-thedarkside.com/t8234-august-sacha-lockhart-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif#714981 http://clo-usb.tumblr.com/


avatar


MESSAGES : 29
POINTS : 40
AVATAR : Riley Keough
CRÉDIT(S) : @me
TAG LINE : "I made a mess, I’ve been a mess, I guess And guess what life is messy"
PROFESSION : Journaliste


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 27
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: PETITE FRAPPE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 19:25

Merci les gars!! Hâte de pouvoir jouer avec vous ! Very Happy


Girl I can see in your eyes that there's something inside that made you evil
Where did you go?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8739-robin-danika-wilton-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8740-robin-danika-wilton#732506 http://www.ny-thedarkside.com/t8741-robin-d-wilton#732508
Reine des Glaces
Gott weiss ich will kein Engel sein

avatar


MESSAGES : 14151
POINTS : 451
AVATAR : Eva Green
CRÉDIT(S) : Fatal†Error
TAG LINE : « Having a vagina doesn't stop me from believing that my balls are bigger than yours. »
PROFESSION : Propriétaire des agences d'escorte Malkovski / Maquerelle de Luxe - Propriétaire par héritage du Fight Club


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 35 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: CRIMINEL
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 19:39

Re-bienvenue par ici avec ce nouveau perso, bon courage pour ce qu'il te reste à écrire Smile




    She'll suck you dry... But still you'll cry, to be back in her bosom. To do it again. She'll make you weep... And moan and cry, to be back in her bosom. To do it again... Saviors and saints, devils and heathens alike... She'll eat you alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5603-terminee-anja-malkovski-you-re-gonna-wish-you-never-had-met-me#448670 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5612-anja-malkovski-as-cold-as-ice#449254 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t5611-anja-malkovski-better-not-stand-in-my-way#449243 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6045-anja-malkovski-there-s-a-devil-laying-by-your-side#497519 http://ny-thedarkside.forumactif.org/t6037-agence-malkovski-pour


avatar


MESSAGES : 29
POINTS : 40
AVATAR : Riley Keough
CRÉDIT(S) : @me
TAG LINE : "I made a mess, I’ve been a mess, I guess And guess what life is messy"
PROFESSION : Journaliste


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 27
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: PETITE FRAPPE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Dim 30 Aoû - 20:40

Merci madame ! bounce

Je pense avoir terminée ma fiche !


Girl I can see in your eyes that there's something inside that made you evil
Where did you go?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8739-robin-danika-wilton-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8740-robin-danika-wilton#732506 http://www.ny-thedarkside.com/t8741-robin-d-wilton#732508
Admin - I don't cross the line
I put myself on it.

avatar


MESSAGES : 5588
POINTS : 3062
AVATAR : Stana Katic
CRÉDIT(S) : Me (Avatar) - Tumblr (Gifs)
PROFESSION : Flic à la Criminelle


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 32 ans
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: BLANCHE COLOMBE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Lun 31 Aoû - 7:30

Bravo !

Tu es une future victime de la Fatalité

Que voilà une bien belle recrue pour la Presse ! L'histoire est intéressante, grandir dans une secte n'est pas quelque chose de courant et c'est bien amené Wink

En tant que nouvelle victime potentielle, tu peux maintenant faire ta fiche de liens, de sujets, recenser ton métier, comprendre le système de points, voter pour le forum, lire les frappes pour te mettre dans le bain, et te rendre sur cette page où d'autres liens pourront t'être utiles.

Bon jeu parmi nous et n'oublie pas : Personne n'est maître de son destin !

Fatalité



- Rooting For You -
Even though your words hurt the most, I still wanna hear them, every day. You say let it go but I can't let it go. For I'm so scared of losing you and I don't know what I can do about it. So tell me how long, love, before you go and leave me here on my own. I know that I don't wanna know who I am without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8145-erika-stojanovic-once-upon-a-crime-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8147-erika-stojanovic-draw-your-swords http://www.ny-thedarkside.com/t8148-erika-stojanovic-a-murder-is-forever#710677 http://www.ny-thedarkside.com/t8439-erika-stojanovic-under-the-gun-uc#722482


avatar


MESSAGES : 29
POINTS : 40
AVATAR : Riley Keough
CRÉDIT(S) : @me
TAG LINE : "I made a mess, I’ve been a mess, I guess And guess what life is messy"
PROFESSION : Journaliste


Feuille de personnage
ÂGE DU PERSONNAGE: 27
CASIER JUDICIAIRE:
RANG DE CRIMINALITÉ: PETITE FRAPPE
MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   Lun 31 Aoû - 11:22

Merci Madame :étoile:


Girl I can see in your eyes that there's something inside that made you evil
Where did you go?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ny-thedarkside.com/t8739-robin-danika-wilton-terminee http://www.ny-thedarkside.com/t8740-robin-danika-wilton#732506 http://www.ny-thedarkside.com/t8741-robin-d-wilton#732508
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Robin Danika Wilton [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Robin Danika Wilton [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ilyann Robin Queen (fiche terminée)
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Supergirl v Robin : Dawn of Problems [Kara] [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York - The Dark Side :: ♠ AVANT-PROPOS ♠ :: Fiches de présentations & co. :: Validées-